En direct

Port Urbain

4 mars 2020

De nouveaux espaces pour le Port et la Ville de Santander (Espagne)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

2020 sera une année décisive pour le lancement de deux projets du Port de Santander : le transfert des hangars Antonio Lopez, et la relocalisation des activités ferries. Les hangars existants seront démolis et permettront à la Ville d’urbaniser les espaces libérés. Quant aux ferries, ils sont actuellement accueillis à la gare maritime avec les navires croisières. La séparation des deux activités permettra un meilleur accueil de cette activité passagers en progression. Le terminal ferry pourra accepter des navires de plus grande taille et sera équipé en GNL, répondant ainsi aux attentes de Britanny Ferries. C’est occasion pour Jaime González, le Président du Port de Santander, de rappeler l’importance qu’il accorde à la qualité de la relation Port Ville.

El Diariomontanés

waterfront heritage
4 mars 2020

Un nouveau modèle financier pour le waterfront de Sydney (Australie) ?

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Une collaboration entre le Gouvernement de New South Wales et les citoyens de Sydney avait conduit à la création en 2001 du « Harbour Trust » pour préserver certains sites emblématiques du waterfront et les ouvrir au public. Le Harbour Trust fait actuellement l’objet d’une évaluation. Son Président s’inquiète d’une éventuelle remise en cause des financement accordés. Il plaide non seulement pour un engagement financier du gouvernement sur un horizon de 5 à 10 ans, mais aussi pour la possibilité de conclure des baux à long terme à 49 ans. Ils lui permettraient d’affecter des investissements à la restauration et la réutilisation du patrimoine, ce qu’il n’est pas en mesure de faire actuellement. Cette prise de position est aussi une réaction à la controverse actuelle sur les risques de privatisation de certains sites suite à la proposition faite par une fondation privée de transformer l’un des sites géré par le Harbour Trust, la Cockatoo Island, en lieu d’art permanent.

Brisbane Times1 ; Brisbane Times2; Brisbane Times3 ; Harbour Trust

Projet Ville Port Lago Martimo
26 février 2020

Un accord pour un projet Ville Port entre la Junta de Andalucía, la Ville et le Port d’Algeciras

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le projet « Lago Marítimo » permettra une meilleure intégration Ville Port et vise à donner aux habitants de nouveaux espaces récréatifs mais aussi de formation et de recherche. Un bâtiment multifonctionnel est également programmé pour répondre aux besoins futurs de l’autorité portuaire et de la ville. Il comportera un espace d’expositions et pourrait accueillir un Port Center et le futur Port innovation Center.

Andalucia informacion ; Vidéo

Eastern Waterfront
26 février 2020

Un masterplan révisé pour le waterfront de Mumbai (Inde)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le Mumbai Port Trust’s avait dévoilé en décembre 2018 un premier masterplan pour les 966 ha de la zone orientale du Waterfront. 558 hectares étaient conservés pour des activités directement liées au port, et 253 hectares pouvaient être utilisés pour d’autres aménagements. Ce draft avait fait l’objet de multiples remarques et critiques. Le nouveau masterplan veut faire de Mumbai la capitale du tourisme de croisière du pays, mais insiste cette fois sur la qualité de vie des habitants et augmente notamment la part attribuée aux espaces publics et aux espaces verts. Une « hi-tech city » est annoncée sur un site de 51 hectares. Les mesures de lutte contre les inondations qui étaient absentes du précédent projet ont été ajoutées.

Hindustantimes 1 ; Hindustantimes 2

26 février 2020

Relocalisation des ferries et jetée flottante pour la croisière : une proposition à l’étude pour mieux intégrer ces activités à Skagway (USA)

Khns (+ vidéo)

26 février 2020

Un nouveau port est envisagé à Ushuaia (Argentine) pour éloigner du centre-ville touristique les activités pêche et fret

Sur54

26 février 2020

Trois bâtiments portuaires du début XIXe seront revalorisés à Penang (Malaisie) sur le site du terminal croisière

The Sun Daily

26 février 2020

Le Port d’Ensenada (Mexique) lance les travaux pour de meilleurs accès pédestres et des espaces publics. Un des éléments du projet Ville Port

El imparcial

Relation Ville-Port
19 février 2020

Un nouveau plan pour une meilleure intégration Ville Port à Cadix (Espagne)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les autorités du port viennent de valider le Plan spécial du port qui redéfinit les usages de ses espaces. 1 million de mètres carrés sont ainsi gardés pour des activités liées aux trafics marchandises et voyageurs. 335 000 mètres carrés sont proposés pour de nouvelles relations entre Ville et Port : de nouvelles activités et des espaces ouverts y seront développés pour venir compléter et mieux intégrer l’activité croisière présente. Le plan prévoit également l’utilisation d’énergies renouvelables et des programmes spécifiques d’économie d’énergie intelligente dans les équipements à venir.

Cadiz-Port ; Diario Bahia de Cadiz

waterfront
19 février 2020

De nouveaux usages à venir sur le Port de Thessalonique (Grèce)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les autorités du Port veulent redéfinir la relation entre la partie Est du port et la ville. Ils ont demandé au cabinet d’architectes MVRDV de leur proposer plusieurs scénarios autour des thèmes de la nature, des loisirs, la culture, l’éducation, … Les choix se porteront ensuite sur les propositions qui seront les mieux à même de renforcer l’attractivité de Thessalonique et la positionner sur la scène mondiale.

MVRDV

 

Port Citoyen

8 avril 2020

Les villes portuaires sont actives dans la lutte contre le coronavirus

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Après l’édition spéciale de la semaine dernière, nous poursuivons notre passage en revue des différentes initiatives prises par les membres de l’AIVP dans le monde en vue de limiter l’impact du virus. De nombreux ports redoublent d’efforts pour soutenir la logistique et l’économie portuaires : d’une part, en accélérant les paiements aux fournisseurs, et, d’autre part, en abaissant les taxes appliquées aux entreprises portuaires afin de réduire les incidences sur l’emploi. Dans d’autres ports, comme à San Antonio au Chile, on constate que l’autorité portuaire participe activement à la désinfection des équipements publics et des camions à l’entrée du port, ainsi qu’à la promotion de campagnes de vaccination contre la grippe. Un véritable « port citoyen ». Le port de Venise, en collaboration avec d’autres acteurs, vient de lancer la procédure Fast Track destinée à accélérer la livraison de produits stratégiques. Dans le même temps, la CNUCED a préparé à l’intention des ports un guide de bonnes pratiques renfermant des recommandations et des indications claires sur les mesures à prendre en situation de crise telle que celle que nous traversons.

Europapress, Cablenoticias, Portal Portuario, Nex News, Port of Venice, TFT UNCTAD 

8 avril 2020

Des actions sociales positives dans les villes portuaires

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les Villes et les Ports se mobilisent également dans domaine social. Le port de Valence lance la campagne #AlPieDelCañón sur les réseaux sociaux. En reconnaissance du travail accompli par son personnel pour garantir l’approvisionnement des supermarchés et hôpitaux, le port a mis en ligne des vidéos réalisées par les travailleurs portuaires eux-mêmes. Ces vidéos montrent les différents profils des acteurs impliqués dans les activités portuaires. Parmi les autres initiatives sociales, citons la campagne réalisée par la Ville de Bilbao en collaboration avec les citoyens pour situer les personnes en situation d’isolement parmi les groupes vulnérables (comme les personnes âgées). De la même manière, le port de Québec a constitué des équipes de travailleurs portuaires volontaires pour soutenir les organismes communautaires et faciliter l’évacuation de produits de première nécessité vers plusieurs villes portuaires.

Port of Valencia, Port of Quebec, City of Bilbao

8 avril 2020

Accéder à la culture Ville Port en période de confinement

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Parallèlement aux mesures sanitaires et économiques, les acteurs des villes portuaires sont en train de mettre au point des actions culturelles et éducatives destinées à rendre la culture Ville Port accessible aux personnes confinées et surtout aux enfants. La semaine dernière, nous avons vu le travail réalisé par Trieste (PDF), Barcelone, Tarragone et Livourne. Cette semaine, nous évoquons l’initiative de Puertos del Estado qui vient de mettre en ligne un cahier de coloriage sur le port, similaire à celui qu’avait publié l’AIVP : « Connaître et colorier la ville portuaire » (PDF). Le Port Center du Havre propose également des ressources en ligne pour que le public puisse accéder au port depuis son salon, notamment des serious games et des contenus vidéos. De même, dans le cadre de leur projet Port City Futures, les universités de Leiden, Delft (TU) et Rotterdam (Erasmus) ont réuni des livres, films et documentaires qui permettent de découvrir la culture portuaire tout en restant à la maison. D’autres membres de l’AIVP proposent des contenus en ligne, comme La Marina de Valencia qui met à disposition des concerts ayant eu lieu la saison dernière à La Pérgola (source). La chaîne YouTube de l’AIVP diffuse Doc(k), une série de vidéos documentaires tout public dans lesquelles interviennent plusieurs experts. Dans la même idée, la Fondation Sefacil, partenaire de l’AIVP, publie chaque semaine un ouvrage gratuit sur ses travaux.

Port of Trieste, El Vigía, Port of Tarragona, Port Center of Livorno, Puertos del Estado, AIVP Colouring book, Port Center of Le Havre, Port City Futures, La Marina de Valencia, AIVP Doc(k), Sefacil

23 mars 2020

Les bateaux de croisière transformés en hôpitaux pour accueillir les patients atteints du Coronavirus

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Depuis le début de la crise du Covid-19, la croisière a été porteuse de plusieurs mauvaises nouvelles. Le secteur peut cependant faire partie de la solution et nous apporter des bonnes nouvelles. Au cours des derniers jours, plusieurs grandes compagnies de croisière et opérateurs de ferry comme MSC, Carnival ou Moby ont mis plusieurs navires à disposition pour les transformer en unités d’urgence afin de soulager les hôpitaux terrestres et réduire la pression subie par les systèmes de santé du monde entier. L’exemple le plus concret est celui de Gênes en Italie. MSC propose de mobiliser le paquebot MSC Opera ainsi que trois ferries de sa filiale GNV (Superba, Suprema e Splendid) et de les mettre en place dans un délai de 10 jours. L’action a été menée conjointement par MSC, la Région, la Ville, le Port et RINA, l’organisme de certification. Le premier navire concerné est le Splendid, déjà prêt à accueillir les 25 premiers patients en voie de guérison mais devant être placés en isolement. Ce bateau pourrait accueillir jusqu’à 400 lits d’hôpitaux ainsi qu’une unité de réanimation et de soins intensifs. Cette initiative donne à voir une autre facette de la croisière et illustre la capacité des acteurs Ville Port à coopérer en situation de crise.

ANSA, AGI, Carnival, Informazioni Marittime, The Medi Telegraph

23 mars 2020

Thinkport Vienna (Autriche) organise un Open Innovation Challenge axé sur la logistique verte et le développement durable. Les propositions, attendues jusqu’au 17 mai, doivent porter sur trois thèmes principaux : les ports intérieurs en matière d’énergie, de logistique et d’innovation ; les villes et les services de logistique urbaine ; le transport par voie d’eau pour améliorer la connectivité.

Think Port Vienna

23 mars 2020

L’accord sur la production propre (Acuerdo de Producción Limpia) signé il y a deux ans par la communauté logistique de San Antonio (Chili) affiche d’excellents résultats. Toutes les entreprises signataires assurent un suivi des indicateurs du développement durable et 73% d’entre elles ont réduit leur empreinte carbone.

Portal Portuario

18 mars 2020

« Plastic Whale » : une entreprise d’Amsterdam (Pays-Bas) « pêche » du plastique dans les canaux de la ville pour en faire des meubles et des bateaux.

Plastic Whale

18 mars 2020

Valparaiso (Chili) mise sur les vagues comme source d’énergie renouvelable

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Depuis début mars, le nouveau prototype BAM II est à l’essai sur le Muelle Barón de la ville portuaire chilienne. Le nouvel équipement, développé par Maestranza Diesel et Asmar avec le soutien de l’autorité portuaire, pourrait permettre de produire jusqu’à 3 kW. Ce second prototype mis au point par le consortium vient remplacer le premier modèle qui avait été installé fin 2018. L’un des principaux avantages de ce nouvel équipement zéro émission qui n’utilise aucun carburant est qu’il n’a aucun impact négatif sur l’environnement. À plus grande échelle, il pourrait constituer une source d’énergie verte pour les entreprises et les localités isolées de la côte chilienne. Plusieurs entreprises sont en train d’étudier le mouvement des vagues comme source potentielle d’énergie propre, à l’instar du projet Eco Wave, faisant des villes portuaires des lieux incontournables de la transition énergétique.

Acera, El Mercurio, Revista Electricidad, Maestranza Diesel

18 mars 2020

Les archives du port de Valence (Espagne) en ligne

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le port de Valence s’est associé à Microsoft et ENCAMINA pour développer la plateforme numérique PUBLICARME, un nouvel outil qui permet au public de consulter les archives du port. La plateforme, qui contient plus de 10 000 documents historiques datant du milieu du 19ème siècle jusqu’aux années 40, utilise l’intelligence artificielle pour lire, extraire et croiser les informations contenues dans les différents documents. Elle facilite et permet ainsi d’accélérer les travaux de recherche. Les copies numériques sont stockées dans un nuage numérique afin de garantir la sécurité et l’intégrité des contenus. PUBLICARME s’est vu décerné le Prix @asLan de la transformation numérique. Les archives des ports constituent une ressource culturelle encore sous-exploitée dans la plupart des villes portuaires. Le port de Dublin (Irlande) a pris des dispositions pour ouvrir ses archives et, en 2019, Lisbonne (Portugal) a inauguré un bâtiment réunissant ses archives et celles du port de Setubal à Barreiro. Ce type d’initiatives permet d’établir de nouveaux rapports entre les citoyens et la culture portuaire.

Archivo Histórico Valencia Port, Aslan, Press Relesase (PDF)

12345182183

Port Entrepreneur

12 février 2020

Le port durable, alliance d’intelligence et de collectif

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

De retour du Forum Economique Mondial pour l’un, exprimant dans une interview les perspectives du port du futur pour l’autre, les CEO des ports d’Anvers et de Rotterdam tracent des visions convergentes. Pour tous les deux, il n’y a plus aucun doute que la lutte contre le changement climatique et la recherche d’une économie portuaire neutre en carbone sont des nécessités absolues. L’innovation technologique côté terre comme côté mer et l’optimisation de la chaîne logistique seront bien entendu une partie de la réponse. Mais au-delà, le succès de ces transformations reposera sur la capacité des ports à multiplier les partenariats, à relever les défis de façon collective en associant leur communauté, à soutenir ensemble un même processus de transformation.
Port of Rotterdam / Flows

12 février 2020

Pour décongestionner les routes, le Port de Melbourne (Australie) entérine son plan de développement du ferroviaire (16 M€ d’investissement)

Port of Melbourne

12 février 2020

Kribi (Cameroun) : 31 premières entreprises sont en phase d’installation sur la zone portuaire. Plus de 150 autres devraient suivre.

EcoMatin

12 février 2020

Flessingue – North Sea Port (Pays Bas) : premiers aménagements pour le parc éolien offshore Borsele 1+2 qui alimentera à terme 1 millions de foyers

North Sea Port

29 janvier 2020

Grandes tendances et scénarios d’évolution de la logistique

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Dans la plupart des villes portuaires, l’activité logistique structure de plus en plus le territoire. Baliser l’avenir de ce secteur devient nécessaire. A cet effet, l’Agence d’Urbanisme de Marseille (France) nous rappelle quelques points clés. La massification des flux commerciaux mondiaux va se poursuivre entraînant concentration des armateurs, adaptation des ports, extension et robotisation des entrepôts, émergence de mono-opérateurs. A l’ère du e-commerce, l’optimisation du dernier kilomètre est devenue également cruciale. Pour autant, le transport terrestre reste le maillon faible de cet écosystème avec des difficultés à massifier les flux et proportionnellement un impact CO2 plus lourd. La mutualisation pourrait être une partie de la réponse mais tous les secteurs n’y croient pas. Au cœur de ces évolutions, la question de l’emploi apparaît comme un défi supplémentaire pour les territoires.

Agam (pdf)

17 janvier 2020

Rwanda : 4 ports sur le lac Kivu comme alternative au transport routier

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le lac Kivu, à l’ouest du Rwanda marque la frontière avec la RDC voisine. Les 4 ports seront construits avec l’aide des Pays Bas et répartis du Nord au Sud du lac. Ils favoriseront la mobilité des personnes et des marchandises entre les différents districts le long de la rive. D’ici 20 ans, ils devraient concentrer la majorité des échanges commerciaux transfrontaliers et un trafic de 3M de passagers. Le gouvernement souhaite également en faire le moteur d’un plan plus ambitieux de relance du transport par voie d’eau sur d’autres lacs et rivières du pays. L’objectif est d’alléger le transport terrestre pour lequel le coût d’entretien des infrastructures pèse dans le budget national. Enfin, ce projet permettra de renforcer la compétitivité de l’industrie agro-alimentaire (bières, thé, café), celle des cimentiers et de relancer le tourisme.

The New times

17 janvier 2020

Posé ou flottant, l’éolien offshore entre véritablement dans sa phase d’industrialisation. Cela suppose un renforcement de la coopération interportuaire.

Wind Europe

17 janvier 2020

Port de Montréal (Canada) : la fluidité des activités est primordiale pour allier efficacité économique et respect des populations riveraines

Port de Montréal

10 décembre 2019

Les transports et la logistique face au défi environnemental et énergétique

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Au niveau mondial, ce secteur pèse aujourd’hui pour 25% des émissions de gaz à effet de serre. Pour les réduire, agir sur l’efficacité énergétique est un premier axe. Si un consensus existe pour abandonner progressivement les énergies fossiles, le GNL est perçu comme une étape de transition, et faire le bon choix à plus long terme entre l’hydrogène, l’ammoniaque ou les biocarburants reste un défi. Améliorer l’intermodalité est un second axe d’actions avec l’ambition de diminuer la part du routier et d’augmenter celle du transport maritime à courte distance, du fluvial et du fer. Enfin, l’innovation pour plus d’efficacité logistique constitue le troisième axe. L’objectif vise à réduire de façon globale les consommations, tout en veillant à ce que les réductions d’émissions sur la mer ne se traduisent pas par plus d’émissions à terre, du fait en particulier de l’augmentation de la congestion dans les villes portuaires.

Diario del Puerto 1 / Diario del Puerto 2 / Diario del Puerto 3 / Diario del Puerto 4

12345228229