En direct

Port Urbain

29 avril 2020

Covid-19 : coopération et partage d’expériences sont plus que jamais d’actualité

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Alors que l’Association Internationale des Maires Francophones – AIMF, continue d’enrichir sa plate-forme en ligne avec des initiatives et des solutions qui pourraient être transposées non seulement chez ses membres mais aussi à l’international, d’autres réseaux tels que l’Initiative pour l’Avenir des Grands Fleuves – IAGF font part de leurs analyses sur la situation pour certains pays (Afrique, Argentine, …) et les enjeux post Covid face au changement climatique. ONU Habitat lui a dévoilé un plan d’actions et de résilience qui concerne 64 pays et s’appuie sur son expérience acquise pour aider les gouvernements nationaux et locaux, notamment les plus vulnérables. Un plan d’actions qui rejoint l’appel lancé par le Forum Urbain Mondial et l’accent qu’il met sur la coopération et le partage d’expériences et de solutions.

Partage, partenariat, échanges d’expériences ce sont aussi les mots-clés pour des initiatives visant à se projeter sur l’après Covid et le devenir de nos villes, tel ce forum « Demain on fait quoi ? » ou encore cet appel à contributions lancé par le PUCA – Plan urbanisme construction architecture (Puca), un organisme rattaché au Ministère français de l’Ecologie et au Ministère de la cohésion des territoires.

Des mots-clés qui font bien sûr écho avec l’AIVP puisqu’ils constituent depuis l’origine son ADN, sa raison d’être auprès des membres de son réseau international !

29 avril 2020

Autrefois inaccessibles, les Howard Smith wharves de Brisbane sont devenus un nouveau lieu de vie très prisé.

Design Boom (+ images)

Helsinki Kalasatama
28 avril 2020

Helsinki : une smart city centrée sur le citoyen

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Helsinki veut devenir une ville intelligente avec une double ambition : atteindre la neutralité carbone en 2035 et devenir la ville plus fonctionnelle du monde pour le bien être de ses habitants. C’est cette stratégie qui est mise en oeuvre pour la transformation en éco-quartier de Kalasatama, un ancien secteur portuaire. Prés de 25000 habitants et 10000 salariés viendront vivre sur ce secteur au Nord-Est d’Helsinki d’ici 2030. De multiples solutions sont mises en oeuvre sur le plan environnemental, mais c’est aussi un quartier qui va être créé en pleine concertation avec la population. Une ville durable pensée pour et avec le citoyen comme le souligne l’adjointe à l’urbanisme.

Smart Grid (1/2) ; Smart Grid (2/2) ; Smart Kalasatama

27 avril 2020

Alméria (Espagne) : un port de plaisance de 275 anneaux, des commerces, des espaces verts et promenades devraient être disponibles en 2021

➜ Diario de Almeria (+ vidéo)

22 avril 2020

L’après COVID : repenser nos villes

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les initiatives pour le partage d’experiences permettant de faire face au Covid-19 se poursuivent : sous la forme de webinars proposés conjointement par le Global Resilient Cities Network (GRCN) et la Banque mondiale ou bien via des bases de données en ligne telle que celle proposée par un centre de recherche de l’Université de New York.
Mais ce sont aussi les réflexions sur l’après COVID que nous souhaitons relayer auprès de vous. La pandémie actuelle doit nous conduire à repenser la ville, une ville vivante conçue autour des relations et des proximités comme le souligne Carlos Moreno, l’un des membres du réseau d’experts de l’AIVP, une ville dans laquelle la nature retrouverait sa place pour l’ICLEI, une ville plus résiliente peut-être aussi. Cette crise aura-t-elle un impact positif sur nos politiques économiques, sociales, environnementales et de santé publique comme le souhaite ce panel d’experts lors de leur débat ? Si un regard sur ce qui s’est passé lors de crises précédentes laisse certains sceptiques sur ce point, il se pourrait aussi que de profonds changements aient déjà commencé avant même cette crise…

22 avril 2020

Des espaces publics flottants au coeur de Copenhague

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Parkipelago a été conçu par l’architecte australien Marshall Blecher et le Studio Fokstrot, un cabinet danois. Une premier îlot aménagé en 2018 avait connu le succès. Trois nouveaux îlots vont être proposés en 2020. Ils sont construits sur la base de matériaux durables ou recyclés. Ils peuvent être déplacés dans différents sites du port. Une solution flexible qui a déjà remporté un award et pourrait être transposée dans nombre de villes portuaires.

Archdaily (+ images)

16 avril 2020

Le Coronavirus va-t-il transformer notre façon de faire la ville et d’habiter la planète ?

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Nous vous avions signalé dans notre newsletter spéciale COVID-19 du 1er avril plusieurs réseaux internationaux de villes ayant mis en ligne des ressources pour partager les mesures et solutions adaptées par leurs membres pour faire face à la pandémie : Cities for Global Health, le réseau EUROCITIES, ou encore de l’AIMF – Association Internationale des Maires Francophones. D’autres les ont rejoint, tel que ces 150 décideurs urbains qui échangent pour trouver ensemble les meilleures pratiques à mettre en œuvre via la plateforme UrbanLeague.

Les architectes et urbanistes ont réagi également que ce soit pour proposer des solutions pour réaliser des hôpitaux d’urgence en réutilisant des conteneurs, pour créer des unités de soins, des masques, convertir des bâtiments en hôpitaux. 

Mais cette pandémie est aussi la source de multiples opinions sur le futur de nos villes et de notre planète : elle pourrait ainsi être une occasion pour repenser la mobilité et nos modes de déplacements dans la ville, de repenser notre façon de la concevoir et de l’aménager en y réintroduisant les questions de santé et de bien-être, ou encore pour nous aider à mieux comprendre le changement climatique, voire même à mieux le combattre.

Visions optimistes ? Changements de perspectives indispensables ou inévitables ? Les débats sont ouverts.

 

 

15 avril 2020

Demain, la vie après le pétrole : habiter d’anciennes plateformes pétrolières ?

Design Boom (+ images)

15 avril 2020

Fenix I : 212 appartements aménagés au-dessus d’un ancien entrepôt portuaire par Mei Architects dans le secteur de Rijnhaven à Rotterdam

Dezeen (+ images)

15 avril 2020

Un musée de l’université arctique conçu par Henning Larsen sera implanté sur le waterfront de Tromsø (Norvège)

Design boom (+ images, plans)

Port Citoyen

8 juillet 2020

Nouveau Port Center à Dunkerque

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le 4 juillet dernier, le Port Center de Dunkerque (France) a ouvert ses portes au public pour la première fois. La démarche a débuté il y a 2 ans, avec le soutien des principaux partenaires, la Communauté Urbaine de Dunkerque, le Port Autonome, l’association ACMAPOR (Association pour la création d’un foyer de vie et de traditions portuaires) et le Musée du Port. Le nouveau Port Center est situé dans le Musée du Port et son exposition s’articule autour de 7 thèmes : l’identité du port, les navires, les marchandises, les hommes, le territoire, les perspectives et l’ouverture sur le monde. Le nouvel espace de 240 m² sera le point central de la relation port-citoyen.

Dunkerque Port Center

8 juillet 2020

Le Port de Dakar (Sénégal) apporte son soutien aux hôpitaux locaux en faisant don de 10 respirateurs mécaniques.

Port of Dakar

8 juillet 2020

La Baie de Beauport au Québec (Canada) va faire l’objet d’un important investissement afin d’atténuer les impacts du projet Laurentia. Les aménagements à réaliser ont été définis en collaboration avec les organisations locales.

➜ Port of Quebec

8 juillet 2020

Protection de la biodiversité dans les villes portuaires : Séville travaille avec la nature

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le port de Séville (Espagne) a présenté un projet innovant combinant la gestion des sédiments de dragage et la création de nouveaux habitats pour les oiseaux aquatiques menacés. Ce projet, réalisé en collaboration avec le CSIC (Consejo Superior de Investigaciones Científicas), agence publique de recherche espagnole, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle philosophie du port qui consiste à « travailler avec la nature ». D’autres ports du monde ont intensifié leurs efforts en faveur de la biodiversité : le port de Singapour est à l’origine d’un programme de transplantation et de conservation de récifs coralliens, et celui d’Imbituba (Brésil) a lancé la 12ème édition de son programme de surveillance des baleines dans le cadre d’un plan environnemental.

Port of Sevilla (PDF), Rice Media, Portos e Navios

8 juillet 2020

Partenariat entre villes portuaires et universités

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le développement du capital humain, l’objectif 5 de l’Agenda AIVP 2030, est une priorité pour de nombreux adhérents. Le port de Venise va verser 600.000 euros à l’Université Ca’ Foscari pour la création d’un centre d’études sur les activités maritimes et logistiques. Une partie des fonds sera consacrée à la nouvelle Science Gallery de Venise. À Bahía Blanca, Argentine, le port a signé de nouveaux accords de partenariat avec l’Université nationale technologique (faculté régionale de Bahía Blanca) en vue de développer davantage de programmes éducatifs. À Algésiras en Espagne, la Ville, le Port et l’université collaborent à la création de l’Université européenne de la mer, dans le cadre du projet Lago Marítimo.

Nuova Venezia, Facebook (Bahía Blanca), El Estrecho Digital

1 juillet 2020

Le Port d’Auckland (Nouvelle-Zélande) aménage un jardin vertical

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

L’objectif est de mieux intégrer le bâtiment de son terminal automobiles. Il constituera un nouveau repère Ville Port et son toit deviendra un parc public dans quelques années. Il permettra également de développer la biodiversité. Tout ce qui est utilisé dans le jardin peut être réutilisé et recyclé, et il répond ainsi aux critères de durabilité.

Hanging Gardens ; Vidéo

1 juillet 2020

Nouveau projet européen pour réduire la pollution atmosphérique et acoustique dans les villes. Un projet pilote va être lancé dans le port de Valence.

Esmarcity

1 juillet 2020

Les Archives du port de Lisbonne se joignent à la fête de la Cité des archives de Barreiro. Visites guidées et expositions sont organisées pour l’occasion.

Barreiro municipality

1 juillet 2020

L’hydrogène est-elle la meilleure solution pour la transition énergétique des villes portuaires ?

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

La réduction des émissions et de l’empreinte environnementale est l’un des principaux enjeux des villes portuaires. Même si, dans certains cas, comme le montre une étude récente réalisée par le Port de Valence (Espagne), c’est le trafic urbain qui peut constituer la principale source de pollution, le rôle des ports reste déterminant. Bien qu’il n’existe pas de recette magique, l’utilisation de nouveaux carburants comme l’hydrogène associée à des solutions existantes montrent des résultats prometteurs. Par exemple, à Lisbonne (Portugal), la Ville a annoncé un projet pilote de production d’hydrogène vert pour les véhicules, tandis que le port installera le courant de quai à compter de 2022 afin de réduire la pollution des navires de croisière. Dans la cadre du projet européen H2PORTS, le port de Valence disposera d’une station à hydrogène dès 2021. D’autres importants projets d’énergie verte sont prévus en Espagne, dont un investissement de €80 millions par le pétrolier Repsol dans le port de Bilbao. Un premier projet concernera la construction de l’une des plus grandes unités de production de carburant synthétique zéro émission nette à partir de l’hydrogène vert, et un second la production de gaz à partir des déchets urbains. L’importance de l’hydrogène se reflète dans les stratégies nationales de certains pays, comme en Allemagne.

Port of Valencia, Eco Sapo (Lisbon), Europa Press, H2-view, El Mercantil, NPI Magazine

1 juillet 2020

Les efforts des membres de l’AIVP récompensés lors des WPSP Awards

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les 6 gagnants du concours international du WPSP (Programme portuaire international pour le développement durable) ont été désignés le 24 juin. Ce programme, dont l’AIVP est l’un des membres fondateurs, reconnaît les efforts consentis par les ports du monde entier pour contribuer à la réalisation du programme mondial pour le développement durable. Lors de la présente édition, divisée en 6 catégories, les membres de l’AIVP ont remporté des prix bien mérités. Le projet collaboratif « Green and Connected (Green C) Ports » des ports de Valence et Venise a été primé dans la catégorie « infrastructures résilientes ». Les ports de Rotterdam, Amsterdam et North Sea Port ont remporté, via l’Association néerlandaise des ports maritimes, le prix « gouvernance et éthique ». D’autres membres figurent parmi les finalistes dans différentes catégories, tels les ports de Marseille, Rotterdam (deuxième catégorie), Helsinki et Montréal.

WPSP – Sustainable World Ports

12345189190

Port Entrepreneur

29 juin 2020

A Marseille (France) l’ancienne base sous-marine va accueillir un data center et devenir une pièce maîtresse du Smart Port

20 minutes ; Vidéo

6 mai 2020

Investissement public et aide financière dans les villes portuaires

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Après une première vague d’initiatives culturelles et sociales, les villes portuaires du monde entier dévoilent leur plan de relance post-covid. L’Autorité Maritime et Portuaire de Singapour a annoncé une enveloppe de $27 millions pour soutenir les entreprises et leur apporter une aide à la formation professionnelle et à l’emploi. Aux États-Unis, les ports de Los Angeles et Seattle vont investir pour renouveler leur infrastructure. À Los Angeles, le port va investir $367 millions en faveur de l’économie et l’emploi au niveau local, alors que Seattle va financer 20 projets, dont des infrastructures aéroportuaires, à hauteur de $1,5 milliard. En Espagne, les ports de Valence et Bilbao se sont engagés dans la même voie : le Port de Valence a présenté un programme de €57,2 millions à destination des entreprises portuaires locales, tandis que le port de Bilbao a annoncé un plan d’investissement à hauteur de €67 millions pour 2020 destiné à soutenir l’économie et la création d’emploi.

➜  Safety4sea – Singapore, Safety4sea – Los Angeles, Port Technology – Seattle, Valencia Port, Bilbao Port

12 février 2020

Le port durable, alliance d’intelligence et de collectif

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

De retour du Forum Economique Mondial pour l’un, exprimant dans une interview les perspectives du port du futur pour l’autre, les CEO des ports d’Anvers et de Rotterdam tracent des visions convergentes. Pour tous les deux, il n’y a plus aucun doute que la lutte contre le changement climatique et la recherche d’une économie portuaire neutre en carbone sont des nécessités absolues. L’innovation technologique côté terre comme côté mer et l’optimisation de la chaîne logistique seront bien entendu une partie de la réponse. Mais au-delà, le succès de ces transformations reposera sur la capacité des ports à multiplier les partenariats, à relever les défis de façon collective en associant leur communauté, à soutenir ensemble un même processus de transformation.
Port of Rotterdam / Flows

12 février 2020

Pour décongestionner les routes, le Port de Melbourne (Australie) entérine son plan de développement du ferroviaire (16 M€ d’investissement)

Port of Melbourne

12 février 2020

Kribi (Cameroun) : 31 premières entreprises sont en phase d’installation sur la zone portuaire. Plus de 150 autres devraient suivre.

EcoMatin

12 février 2020

Flessingue – North Sea Port (Pays Bas) : premiers aménagements pour le parc éolien offshore Borsele 1+2 qui alimentera à terme 1 millions de foyers

North Sea Port

29 janvier 2020

Grandes tendances et scénarios d’évolution de la logistique

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Dans la plupart des villes portuaires, l’activité logistique structure de plus en plus le territoire. Baliser l’avenir de ce secteur devient nécessaire. A cet effet, l’Agence d’Urbanisme de Marseille (France) nous rappelle quelques points clés. La massification des flux commerciaux mondiaux va se poursuivre entraînant concentration des armateurs, adaptation des ports, extension et robotisation des entrepôts, émergence de mono-opérateurs. A l’ère du e-commerce, l’optimisation du dernier kilomètre est devenue également cruciale. Pour autant, le transport terrestre reste le maillon faible de cet écosystème avec des difficultés à massifier les flux et proportionnellement un impact CO2 plus lourd. La mutualisation pourrait être une partie de la réponse mais tous les secteurs n’y croient pas. Au cœur de ces évolutions, la question de l’emploi apparaît comme un défi supplémentaire pour les territoires.

Agam (pdf)

17 janvier 2020

Rwanda : 4 ports sur le lac Kivu comme alternative au transport routier

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le lac Kivu, à l’ouest du Rwanda marque la frontière avec la RDC voisine. Les 4 ports seront construits avec l’aide des Pays Bas et répartis du Nord au Sud du lac. Ils favoriseront la mobilité des personnes et des marchandises entre les différents districts le long de la rive. D’ici 20 ans, ils devraient concentrer la majorité des échanges commerciaux transfrontaliers et un trafic de 3M de passagers. Le gouvernement souhaite également en faire le moteur d’un plan plus ambitieux de relance du transport par voie d’eau sur d’autres lacs et rivières du pays. L’objectif est d’alléger le transport terrestre pour lequel le coût d’entretien des infrastructures pèse dans le budget national. Enfin, ce projet permettra de renforcer la compétitivité de l’industrie agro-alimentaire (bières, thé, café), celle des cimentiers et de relancer le tourisme.

The New times

17 janvier 2020

Posé ou flottant, l’éolien offshore entre véritablement dans sa phase d’industrialisation. Cela suppose un renforcement de la coopération interportuaire.

Wind Europe

17 janvier 2020

Port de Montréal (Canada) : la fluidité des activités est primordiale pour allier efficacité économique et respect des populations riveraines

Port de Montréal

12345228229