En direct

Port Urbain

Relation Ville-Port
19 février 2020

Un nouveau plan pour une meilleure intégration Ville Port à Cadix (Espagne)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les autorités du port viennent de valider le Plan spécial du port qui redéfinit les usages de ses espaces. 1 million de mètres carrés sont ainsi gardés pour des activités liées aux trafics marchandises et voyageurs. 335 000 mètres carrés sont proposés pour de nouvelles relations entre Ville et Port : de nouvelles activités et des espaces ouverts y seront développés pour venir compléter et mieux intégrer l’activité croisière présente. Le plan prévoit également l’utilisation d’énergies renouvelables et des programmes spécifiques d’économie d’énergie intelligente dans les équipements à venir.

Cadiz-Port ; Diario Bahia de Cadiz

waterfront
19 février 2020

De nouveaux usages à venir sur le Port de Thessalonique (Grèce)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Les autorités du Port veulent redéfinir la relation entre la partie Est du port et la ville. Ils ont demandé au cabinet d’architectes MVRDV de leur proposer plusieurs scénarios autour des thèmes de la nature, des loisirs, la culture, l’éducation, … Les choix se porteront ensuite sur les propositions qui seront les mieux à même de renforcer l’attractivité de Thessalonique et la positionner sur la scène mondiale.

MVRDV

 

19 février 2020

Un réseau d’espaces verts le long de l’Elbe est programmé à Hambourg (Allemagne). Ce sera aussi l’occasion de tester de nouvelles idées

Hamburg.com

19 février 2020

La Société du Port Autonome de Toamasina (Madagascar) lance un appel d’offres pour des aménagements sportifs sur le waterfront

Newsmada ; L’Express

19 février 2020

Le nouveau Directeur du port d’Oakland estime que le projet de stade de baseball sur le waterfront est compatible avec les activités portuaires

SFBay

19 février 2020

Le Centre Nobel sera finalement construit à Slussen, un secteur du waterfront de Stockholm (Suède) en plein redéveloppement

The mayor

Floating Dock
13 février 2020

En 2022 la réparation navale sera aussi un spectacle à Hambourg (Allemagne)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

D’une longueur de 209 m, « Dock 10 » sera le plus grand dock flottant couvert d’Europe. Son toit et ses murs seront largement transparents rendant ainsi visibles les travaux de réparation en cours sur les navires qu’il accueille. Il permettra aux travailleurs de travailler quelques soient les conditions météorologiques. Les nuisances sonores et les gaz d’échappement devraient également être réduits.

NDR (+ vidéo) ; Charterworld

euroméditerranée
12 février 2020

Comment rendre attractifs des territoires alors qu’ils sont encore en pleine transformation ?

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Nous avons eu l’occasion de partager avec vous à diverses reprises les projets en cours sur la façade maritime de Marseille et son interface ville port. La rénovation urbaine de 310 hectares y a été engagée en 1995, un périmètre auquel 170 hectares avaient été ajoutés en 2007. Des projets de cette ampleur se réalisent bien évidemment sur une longue période. Comment dès lors gérer ce temps long et amener les citoyens à s’approprier ces territoires avant même que leur transformation ne soit achevée ? C’est une question récurrente pour nombre d’entre vous. Pour y répondre Euroméditerranée, l’organisme en charge de cette opération d’aménagement et membre de l’AIVP, avait lancé fin 2018 « MOVE » un Appel à Manifestation d’Intérêt pour quatre sites devenus libres de toute occupation. L’objectif était d’y expérimenter temporairement des projets solidaires, économiques, collaboratifs, culturels ou citoyens. Une première short list de 11 projets avait été retenue. Les discussions ont permis d’affiner les projets, d’en fusionner certains. Quatre projets ont finalement été sélectionnés. Ils dureront entre 1 et 4 ans, et seront mis en oeuvre toujours en concertation avec Euroméditerranée. Une initiative d’urbanisme transitoire pour proposer aux citoyens une interface ville port de qualité à suivre de près.

MOVE, dossier de presse ; Vidéo

12 février 2020

Le Port d’Essaouira (Maroc) se restructure pour mieux intégrer ses activités pêche et chantier naval à la vocation touristique d’une ville patrimoniale

Libération

12345242243

Port Citoyen

23 janvier 2020

Rijeka (Croatie) : une Capitale européenne de la culture qui affirme son identité Ville Port

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

La ville portuaire de Rijeka figure parmi les capitales européennes de la culture 2020. L’intitulé du programme « Port de diversité » rappelle déjà les liens existants entre la ville, le port et la culture portuaire. L’eau, le travail et les migrations seront les trois axes d’un riche programme culturel. Un vaste réseau d’acteurs se joindra à la Ville pour proposer concerts, films, pièces de théâtre et expositions tout au long de l’année. En plus de ces activités, le projet prévoit la reconversion d’éléments du patrimoine industriel en équipements culturels. Sont ainsi prévus un nouveau musée municipal, une nouvelle bibliothèque et une Maison des enfants. La Ville coopère également avec le Port à la réalisation de plusieurs projets dont la réhabilitation de l’Exportdrvo, un ancien entrepôt destiné à accueillir des expositions. À l’occasion de la cérémonie d’ouverture de cette année culturelle, qui aura lieu le 1er février dans l’enceinte du port, l’Opera Industriale rendra hommage aux travailleurs et aux traditions qui ont fait de Rijeka l’orgueilleuse ville portuaire qu’elle est aujourd’hui. Cette initiative témoigne de la valeur inestimable et du rôle fédérateur de la culture Ville Port.

Riejka2020, European Commission, Time Out

22 janvier 2020

Consultation publique début 2020 pour une promenade entre le port et le centre-ville d’Inverness (UK) permettant de découvrir le patrimoine maritime

Port of Inverness

15 janvier 2020

L’expo « Container – the box that changed the world » de Fremantle (Australie) explique comment les conteneurs maritimes ont révolutionné notre mode de vie.

Victoria Quay

15 janvier 2020

Parution de Dublin Port Diaries, un livre qui raconte l’histoire des dockers du port de Dublin (Irlande). Fixant des souvenirs qui, autrement, seraient tombés dans l’oubli, l’ouvrage évalue l’influence du port sur la société

Dublin Port

15 janvier 2020

Des ferries à hydrogène dans les ports d’Hambourg (Allemagne) en 2021/2022

NDR, Sat1Regional

15 janvier 2020

Que peut-on faire pour réduire la pollution marine dans les zones côtières touristiques ? Le projet européen CAPonLITTER propose des orientations basées sur les meilleures pratiques et des politiques novatrices.

Agência Portuguesa do Ambiente, Interreg Europe

15 janvier 2020

Université et Port main dans la main à Séville (Espagne)

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le nouveau centre universitaire d’innovation du port de Séville sera créé sur le territoire portuaire grâce à un financement européen de 16 millions d’euros. Un comité vient de sélectionner les 20 premiers projets d’innovation qui seront portés par 20 chercheurs et étudiants en doctorat industriel. Les recherches se centreront sur des sujets comme la production et le stockage des énergies renouvelables, les nouveaux matériaux, l’Internet physique, la logistique, la blockchain dans l’industrie alimentaire ou encore la détection de substances dangereuses déversées en mer. Les projets de recherche doivent être opérationnels avant fin 2021. Cette initiative montre la voie à suivre pour une coopération fructueuse entre université et industrie, une relation pas toujours aisée mais qui s’avère essentielle pour relever les défis à venir.

ABC, Diario de Sevilla

15 janvier 2020

De nouvelles opportunités pour les jeunes professionnels du maritime au Panama

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Un nouveau programme intitulé « Ma première expérience professionnelle dans le maritime » a été lancé au Panama. Ce programme offre aux jeunes professionnels l’opportunité de découvrir les différentes carrières professionnelles offertes par l’autorité maritime du Panama. Cette initiative, qui résulte d’une collaboration entre les ministères des Affaires maritimes et du Travail, s’inspire d’une initiative nationale d’apprentissage par la pratique. La Direction des gens de la mer (Gente de Mar), sera en charge de former les nouvelles générations aux métiers maritimes. L’Université maritime du Panama et l’association de la marine panaméenne ont sélectionné un premier groupe de 20 participants issus de plusieurs filières dont les sciences nautiques, la construction navale et l’administration maritime. Les jeunes professionnels suivront une période de formation de six mois avant d’occuper différents postes, supervisés par le personnel de l’autorité maritime.

Autoridad Marítima de Panamá

15 janvier 2020

Donner à voir le Port : la tour d’observation du Port de Tacoma (USA) le permet depuis 1988, tous les jours, toute l’année !

SouthSound Talk

8 janvier 2020

Un projet international pour encourager le tourisme durable sur le littoral méditerranéen.

Spanish Ports

Port Entrepreneur

12 février 2020

Le port durable, alliance d’intelligence et de collectif

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

De retour du Forum Economique Mondial pour l’un, exprimant dans une interview les perspectives du port du futur pour l’autre, les CEO des ports d’Anvers et de Rotterdam tracent des visions convergentes. Pour tous les deux, il n’y a plus aucun doute que la lutte contre le changement climatique et la recherche d’une économie portuaire neutre en carbone sont des nécessités absolues. L’innovation technologique côté terre comme côté mer et l’optimisation de la chaîne logistique seront bien entendu une partie de la réponse. Mais au-delà, le succès de ces transformations reposera sur la capacité des ports à multiplier les partenariats, à relever les défis de façon collective en associant leur communauté, à soutenir ensemble un même processus de transformation.
Port of Rotterdam / Flows

12 février 2020

Pour décongestionner les routes, le Port de Melbourne (Australie) entérine son plan de développement du ferroviaire (16 M€ d’investissement)

Port of Melbourne

12 février 2020

Kribi (Cameroun) : 31 premières entreprises sont en phase d’installation sur la zone portuaire. Plus de 150 autres devraient suivre.

EcoMatin

12 février 2020

Flessingue – North Sea Port (Pays Bas) : premiers aménagements pour le parc éolien offshore Borsele 1+2 qui alimentera à terme 1 millions de foyers

North Sea Port

29 janvier 2020

Grandes tendances et scénarios d’évolution de la logistique

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Dans la plupart des villes portuaires, l’activité logistique structure de plus en plus le territoire. Baliser l’avenir de ce secteur devient nécessaire. A cet effet, l’Agence d’Urbanisme de Marseille (France) nous rappelle quelques points clés. La massification des flux commerciaux mondiaux va se poursuivre entraînant concentration des armateurs, adaptation des ports, extension et robotisation des entrepôts, émergence de mono-opérateurs. A l’ère du e-commerce, l’optimisation du dernier kilomètre est devenue également cruciale. Pour autant, le transport terrestre reste le maillon faible de cet écosystème avec des difficultés à massifier les flux et proportionnellement un impact CO2 plus lourd. La mutualisation pourrait être une partie de la réponse mais tous les secteurs n’y croient pas. Au cœur de ces évolutions, la question de l’emploi apparaît comme un défi supplémentaire pour les territoires.

Agam (pdf)

17 janvier 2020

Rwanda : 4 ports sur le lac Kivu comme alternative au transport routier

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Le lac Kivu, à l’ouest du Rwanda marque la frontière avec la RDC voisine. Les 4 ports seront construits avec l’aide des Pays Bas et répartis du Nord au Sud du lac. Ils favoriseront la mobilité des personnes et des marchandises entre les différents districts le long de la rive. D’ici 20 ans, ils devraient concentrer la majorité des échanges commerciaux transfrontaliers et un trafic de 3M de passagers. Le gouvernement souhaite également en faire le moteur d’un plan plus ambitieux de relance du transport par voie d’eau sur d’autres lacs et rivières du pays. L’objectif est d’alléger le transport terrestre pour lequel le coût d’entretien des infrastructures pèse dans le budget national. Enfin, ce projet permettra de renforcer la compétitivité de l’industrie agro-alimentaire (bières, thé, café), celle des cimentiers et de relancer le tourisme.

The New times

17 janvier 2020

Posé ou flottant, l’éolien offshore entre véritablement dans sa phase d’industrialisation. Cela suppose un renforcement de la coopération interportuaire.

Wind Europe

17 janvier 2020

Port de Montréal (Canada) : la fluidité des activités est primordiale pour allier efficacité économique et respect des populations riveraines

Port de Montréal

10 décembre 2019

Les transports et la logistique face au défi environnemental et énergétique

 [show_post_categories show="category" parentcategory="Agenda 2030" hyperlink="no"] 

Au niveau mondial, ce secteur pèse aujourd’hui pour 25% des émissions de gaz à effet de serre. Pour les réduire, agir sur l’efficacité énergétique est un premier axe. Si un consensus existe pour abandonner progressivement les énergies fossiles, le GNL est perçu comme une étape de transition, et faire le bon choix à plus long terme entre l’hydrogène, l’ammoniaque ou les biocarburants reste un défi. Améliorer l’intermodalité est un second axe d’actions avec l’ambition de diminuer la part du routier et d’augmenter celle du transport maritime à courte distance, du fluvial et du fer. Enfin, l’innovation pour plus d’efficacité logistique constitue le troisième axe. L’objectif vise à réduire de façon globale les consommations, tout en veillant à ce que les réductions d’émissions sur la mer ne se traduisent pas par plus d’émissions à terre, du fait en particulier de l’augmentation de la congestion dans les villes portuaires.

Diario del Puerto 1 / Diario del Puerto 2 / Diario del Puerto 3 / Diario del Puerto 4

12345228229