Intégrer l’impression 3D, un enjeu à prendre de plus en plus en compte dans les stratégies portuaires

Pour le port de Barcelone, 37% des échanges maritimes pourraient disparaitre une fois cette technologie à maturité complète. Les ports doivent s’y préparer pour accompagner leurs entreprises et voir leurs nouveaux besoins en termes de matières premières ou d’exportation de produits conçus localement. Le port de Singapour mise de son côté déjà sur l’essor de cette technologie pour l’entretien des navires.

Full article: Diario del Puerto / Port Technology

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *