Le « Port du Futur » sera surtout un port « intégré »

 Gouvernance 

Thème phare du projet européen « Docks The Future » dont l’événement final est cette semaine, le « Port du Futur » semble être l’alliage de l’innovation numérique et de la transition énergétique. Sur le volet numérique, à Barcelone (Espagne) un consortium composé de l’autorité portuaire et d’IBM, Vodafone et Huawei va développer la 5G. De même, l’autorité maritime de Singapour finance 11 projets qui accélèreront la digitalisation de l’industrie maritime. En parallèle sur le volet énergétique, les efforts se succèdent pour atteindre la sobriété carbone : à Cromarty Firth (Ecosse), un hub sur l’éolien offshore flottant sera implémenté, alors qu’à Agadir (Maroc), c’est l’énergie solaire qui est mise à l’honneur avec une « caravane solaire » : à chacun ses ressources ! Pourtant c’est surtout l’intégration sociétale que le CNUCED veut souligner, notamment à Valence (Espagne) où la fondation du port a soutenu fortement les PME durant la crise. Les aspirations citoyennes se tournent vers un « port du futur » plus vert, alors qu’un sondage fracassant par Yale University et Climate Nexus (USA) montre qu’une majorité d’Américains accepte de changer ses habitudes pour soutenir un shipping plus vert.

Docks The Future website ; Splash247 ; Offshore Energy ;  Splash247 (2) ; Vivafrik ; Diario del puertoPacific Environment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *