Innovantes ou traditionnelles, toutes les approches sont les bienvenues pour construire une ville portuaire durable

 Transition énergétique et économie circulaire 

Les villes portuaires du monde entier développent des projets destinés à réduire les externalités négatives des activités portuaires. En Espagne, le gouvernement vient d’autoriser le port de Valence à construire une unité de production électrique d’une capacité de 30 Mégawatts, un premier pas vers le zéro carbone envisagé pour 2030. Toujours en Espagne, le port de Barcelone a lancé un service gratuit de conseil en développement durable destiné à aider les utilisateurs du port à calculer les émissions de la chaîne logistique et faciliter la prise de décision pour un transport plus vert. Un autre champ d’étude prometteur est celui du carbone bleu ou le rétablissement du processus selon lequel les plantes marines capturent le CO2 pour le transformer en sédiments. Le port de Seattle (USA) s’associe aux Washington State Departments en vue d’étudier les avantages que présente le procédé. Enfin, une autre façon de réduire les émissions polluantes est de n’en pas produire du tout en développant le transport zéro carbone, à l’instar du projet TOWT – Transport à la Voile accueilli par le port du Havre.

Europa Press – Barcelona, El Periódico de la Energía – Valencia, Green Marine – Seattle, Twitter – Le Havre

Les villes portuaires de San Antonio et Valparaiso manifestent leur engagement envers la communauté locale

 Santé et qualité de vie 

Au cours des dernières semaines, les deux villes portuaires chiliennes ont pris des mesures essentielles pour soutenir les travailleurs, les enfants et les petites entreprises. Comme on l’a vu dans nos newsletters précédentes, les concours de dessin ont remporté un franc succès auprès des enfants qui ont ainsi pu rester en contact avec le port. Presque 600 enfants ont participé au concours organisé conjointement par le port de Valparaiso et le musée d’art local. De la même manière, le port de San Antonio invite les enfants de 6 à 13 ans à participer au concours « Dessine ton port à la maison », organisé en collaboration avec un journal local. Au cours de cette crise, les deux ports ont été à l’origine de nombreuses actions sociales. Ils ont poursuivi les opérations de désinfection, distribué des paniers alimentaires aux travailleurs portuaires et organisé des campagnes de vaccination. Le port de San Antonio a en outre décidé de réduire de manière significative le loyer des boutiques d’artisans présentes le long du waterfront.

Radio Festival, Soy Chile, Soy Chile, Port Valparaíso, Soy Chile, Portal Portuario

Les villes portuaires chiliennes continuent de lutter contre le Covid-19

 Santé et qualité de vie 

Nous avons vu, dans nos précédentes newsletters et interviews, que les deux plus grandes villes portuaires chiliennes, San Antonio et Valparaiso, sont très actives dans la lutte contre les effets du covid-19 auprès des communautés locales. Des ports plus petits jouent aussi un rôle important dans la protection des travailleurs et des citoyens. À Arica, l’autorité portuaire a mis en place une structure pour la mise en quarantaine des employés présentant des symptômes, et à Puerto Ventanas, le port a organisé un webinar sur les mesures domestiques à appliquer afin d’éviter la propagation du virus.

Portal Portuario – Arica, Portal Portuario – Puerto Ventanas

Les ports espagnols contre le Covid-19

 Culture et identité 

En Espagne, le port de Carthagène a annoncé un investissement de €100.000 dans le développement de projets locaux à vocation éducative, culturelle, sanitaire et sociale. Le Port de Barcelone a aussi annoncé qu’il activerait au maximum les investissements afin d’accélérer la reprise post Covid-19 et que les projets seraient sélectionnés en fonction de critères sociaux, environnementaux et économiques. Le Port de Santander a également décidé de mettre le « Palacete del Embarcadero » à la disposition de la banque alimentaire régionale pour l’organisation d’une action de solidarité. À Valence, l’association Puerto Solidario Valencia multiplie les actions pour répondre aux besoins de la population en poursuivant l’aide alimentaire. Enfin, du côté des activités culturelles, le Port de Tarragone a organisé deux événements en ligne, « Un mar de peixos » et « Quiz », comprenant des activités manuelles et des concours à destination des enfants, ainsi qu’un quiz à l’occasion du 20ème anniversaire du musée portuaire et de la journée internationale des musées.

Diario el canal – Cartagena, Portal Portuario – Barcelona, Cantabria Liberal – Santander, Levante EMV –  Valencia, Port of Tarragona

Les villes portuaires poursuivent leur soutien économique et social

 Santé et qualité de vie 

Comme les semaines précédentes, les dispositifs de soutien économique destinés à la protection des salariés des entreprises portuaires continuent de se multiplier. Le Port de Venise a annoncé, parallèlement aux mesures de protection déjà prises pour les opérateurs de terminaux, que toutes les entreprises opérant sur son territoire pourront être exemptées du règlement des droits portuaires. Aux États-Unis, le port de Corpus Christi a versé une subvention à une organisation à but non lucratif pour l’attribution de micro-crédits aux petites entreprises du comté. En France, HAROPA (l’autorité portuaire du Havre, Rouen et Paris), a dévoilé un programme de soutien post-Covid-19 afin d’aider les entreprises à relancer leur activité. Par ailleurs, le port de Rotterdam aux Pays-Bas s’intéresse à la santé mentale des équipages. Comme nous vous le signalions dans notre dernière newsletter, la situation des marins devient critique en raison du retard pris dans le renouvellement des équipages. L’autorité portuaire et Deltalinqs encouragent le soutien aux organismes agissant dans ce domaine.

➜  Port of Venice, Portal Portuario – Corpus Christi, Port Strategy – HAROPA, Safety 4 Sea – Rotterdam