La multimodalité, clé de la performance des villes portuaires

 Mobilité 

La bataille de la concurrence entre les territoires portuaires s’est toujours gagnée à terre sur les questions de mobilité. En cela, les dessertes ferroviaires et fluviales sont stratégiques, car seules en mesure de traiter les pré- et post acheminements portuaires dans des conditions environnementales conformes aux attentes des citoyens. La future Commissaire Européenne aux Transports a d’ailleurs placé cette question au centre de sa proposition politique. Et sur le terrain, les investissements sont également visibles. Kiel (Allemagne) se met en capacité de traiter des trains de 740m. Aux USA, Long Beach engage l’agrandissement de ses principales installations ferroviaires. Au Canada, les ports de Québec et d’Halifax font de la qualité de la connexion ferrée vers le centre du pays et le Midwest américain un élément essentiel pour le développement de l’activité conteneur. Dans bien des cas, l’avenir portuaire sera multimodal ou ne sera pas.

NPI (European Policy)  / Port of Kiel / Port Strategy (Halifax) / Port Strategy (Quebec)

Strasbourg veut s’appuyer sur le transport fluvial pour une logistique urbaine plus durable.

Depuis mai 2018, un terminal a été installé quai des Pécheurs au cœur de la métropole pour les besoins d’un chantier de construction. La Ville veut aujourd’hui aller plus loin et lance un appel à projets pour faire de ce terminal une plateforme pour une logistique urbaine bas carbone. Le terminal devra fonctionner au quotidien en parfaite harmonie avec les autres usages urbains et touristiques de la voie d’eau. Ce projet s’inscrit dans le plan Climat de Strasbourg. Continuer la lecture