Accéder à la culture Ville Port en période de confinement

 Culture et identité 

Parallèlement aux mesures sanitaires et économiques, les acteurs des villes portuaires sont en train de mettre au point des actions culturelles et éducatives destinées à rendre la culture Ville Port accessible aux personnes confinées et surtout aux enfants. La semaine dernière, nous avons vu le travail réalisé par Trieste (PDF), Barcelone, Tarragone et Livourne. Cette semaine, nous évoquons l’initiative de Puertos del Estado qui vient de mettre en ligne un cahier de coloriage sur le port, similaire à celui qu’avait publié l’AIVP : « Connaître et colorier la ville portuaire » (PDF). Le Port Center du Havre propose également des ressources en ligne pour que le public puisse accéder au port depuis son salon, notamment des serious games et des contenus vidéos. De même, dans le cadre de leur projet Port City Futures, les universités de Leiden, Delft (TU) et Rotterdam (Erasmus) ont réuni des livres, films et documentaires qui permettent de découvrir la culture portuaire tout en restant à la maison. D’autres membres de l’AIVP proposent des contenus en ligne, comme La Marina de Valencia qui met à disposition des concerts ayant eu lieu la saison dernière à La Pérgola (source). La chaîne YouTube de l’AIVP diffuse Doc(k), une série de vidéos documentaires tout public dans lesquelles interviennent plusieurs experts. Dans la même idée, la Fondation Sefacil, partenaire de l’AIVP, publie chaque semaine un ouvrage gratuit sur ses travaux.

Port of Trieste, El Vigía, Port of Tarragona, Port Center of Livorno, Puertos del Estado, AIVP Colouring book, Port Center of Le Havre, Port City Futures, La Marina de Valencia, AIVP Doc(k), Sefacil

Les archives du port de Valence (Espagne) en ligne

 Culture et identité 

Le port de Valence s’est associé à Microsoft et ENCAMINA pour développer la plateforme numérique PUBLICARME, un nouvel outil qui permet au public de consulter les archives du port. La plateforme, qui contient plus de 10 000 documents historiques datant du milieu du 19ème siècle jusqu’aux années 40, utilise l’intelligence artificielle pour lire, extraire et croiser les informations contenues dans les différents documents. Elle facilite et permet ainsi d’accélérer les travaux de recherche. Les copies numériques sont stockées dans un nuage numérique afin de garantir la sécurité et l’intégrité des contenus. PUBLICARME s’est vu décerné le Prix @asLan de la transformation numérique. Les archives des ports constituent une ressource culturelle encore sous-exploitée dans la plupart des villes portuaires. Le port de Dublin (Irlande) a pris des dispositions pour ouvrir ses archives et, en 2019, Lisbonne (Portugal) a inauguré un bâtiment réunissant ses archives et celles du port de Setubal à Barreiro. Ce type d’initiatives permet d’établir de nouveaux rapports entre les citoyens et la culture portuaire.

Archivo Histórico Valencia Port, Aslan, Press Relesase (PDF)

La culture et les écoles s’invitent dans les ports

 Culture et identité 

Les manifestations culturelles et les visites proposées aux écoles comptent parmi les principales initiatives destinées à attirer les jeunes dans les ports. En 2019, le projet éducatif mis en place par l’autorité portuaire de Setubal a permis à plus de 750 élèves de tout le Portugal de découvrir le port. À l’occasion de son 150ème anniversaire, le port de Tarragone (Espagne) a enrichi son programme culturel, avec notamment des visites du port et la rénovation du musée du port. Le 28 février dernier, 800 acteurs institutionnels (communauté portuaire, entreprises, autorités municipales et régionales) ont rejoint les citoyens pour participer à une grande manifestation. L’an passé, c’était au tour des ports de Barcelone et Trieste de célébrer respectivement leur 150ème et 300ème anniversaire avec un riche programme culturel à l’intention du public.

Portos de Portugal, Metropoli Abierta, Port of Trieste, Port of Tarragona

En 2022 la réparation navale sera aussi un spectacle à Hambourg (Allemagne)

 Culture et identité 

D’une longueur de 209 m, « Dock 10 » sera le plus grand dock flottant couvert d’Europe. Son toit et ses murs seront largement transparents rendant ainsi visibles les travaux de réparation en cours sur les navires qu’il accueille. Il permettra aux travailleurs de travailler quelques soient les conditions météorologiques. Les nuisances sonores et les gaz d’échappement devraient également être réduits.

NDR (+ vidéo) ; Charterworld