Alimentation, villes portuaires et économie bleue

 Alimentation 

À côté des enjeux tels que l’adaptation au changement climatique ou la transition énergétique, les territoires littoraux ont un rôle important à jouer dans le secteur alimentaire, notamment en matière d’économie bleue. C’est la raison pour laquelle on recherche actuellement des possibilités d’améliorer le secteur de l’aquaculture à travers plusieurs projets. Citons, par exemple, le Port Atlantique La Rochelle (France), où le projet QUALIPERTUIS vise à apporter un regard nouveau sur les causes de mortalité de certains coquillages et poissons dans les zones portuaires et côtières. Un autre exemple est celui du projet de recherche européen ASTRAL qui vise à développer de nouvelles chaînes de valeur durables, rentables et résilientes pour l’aquaculture multitrophique intégrée (AMTI) sur les marchés atlantiques. Cette méthode de production aquacole utilise les sous-produits de certaines espèces comme intrants pour d’autres espèces. Ainsi, les déchets produits par certains poissons servent d’aliments ou d’engrais à d’autres mollusques ou plantes marines, de façon circulaire. Il existe de nombreuses autres façons de participer à la production alimentaire. Par exemple, le port de HAROPA-Paris (France) récolte le miel de ses propres ruches. Plus de 200 kg de miel ont ainsi été récoltés dans le port en 2019 ! Il est aussi possible de produire des aliments en ville. Ainsi, Montréal (Canada) abrite la plus grande serre sur toit du monde. L’entreprise Lufa Farms y possède quatre autres serres qui produisent plus de 100 variétés de fruits et légumes.

Qualipertuis, Cordis Astral, IMTA, La Repubblica, Lufa Farms, HAROPA

Alimentation et villes portuaires

 Alimentation 

Le Prix Nobel de la Paix de cette année a été attribué au Programme alimentaire mondial pour ses efforts visant à mettre un terme à la faim et à promouvoir l’accès à une alimentation de qualité. Les villes portuaires jouent un rôle fondamental dans la sécurité alimentaire pour tous, comme on l’a vu cette semaine avec le nouvel accord signé entre le port de San Antonio (Chili) et les associations de pêcheurs afin de développer des techniques de pêche durables. Et le débat sur l’alimentation va encore se poursuivre, notamment cette semaine à l’occasion de la Journée mondiale de l’alimentation organisée par la FAO. Plusieurs événements sont prévus, comme les Food Talks qui se dérouleront dans les entrepôts Las Naves de La Marina de Valence (Espagne).

Nobel Prize, Portal Portuario, FAO, Food talks , Image Chile Sustentable