Comment les ports peuvent-ils réduire de 50% leurs émissions d’ici 2030 ? Une piste de recherche : la coopération est essentielle

 Santé et qualité de vie 

Le North Sea Port et le Port d’Anvers dévoilent de nouveaux projets visant à la réduction drastique des émissions de CO2. Le projet Antwerp@C, piloté par le port d’Anvers, rassemble les leaders de l’industrie chimique et du secteur de l’énergie pour trouver des solutions viables afin de réduire les émissions portuaires moyennant la capture et l’utilisation ou le stockage du CO2. La deuxième étape de ce projet lancé fin 2019 sera la recherche de subventions européennes. À North Sea Port, un consortium transfrontalier dirigé par Smart Delta Resources, avec le soutien de plusieurs entreprises et du Port, a pris des mesures destinées à réduire sensiblement les émissions dans la région. L’objectif est de capturer le CO2 pour le réutiliser ou pour le stocker sous terre. Cette technologie devrait permettre de réduire les émissions de CO2 de 30%. Une étude de faisabilité est en cours et doit être achevée avant la fin de l’année.

Port of Antwerp, North Sea Port

Les villes portuaires de San Antonio et Valparaiso manifestent leur engagement envers la communauté locale

 Santé et qualité de vie 

Au cours des dernières semaines, les deux villes portuaires chiliennes ont pris des mesures essentielles pour soutenir les travailleurs, les enfants et les petites entreprises. Comme on l’a vu dans nos newsletters précédentes, les concours de dessin ont remporté un franc succès auprès des enfants qui ont ainsi pu rester en contact avec le port. Presque 600 enfants ont participé au concours organisé conjointement par le port de Valparaiso et le musée d’art local. De la même manière, le port de San Antonio invite les enfants de 6 à 13 ans à participer au concours « Dessine ton port à la maison », organisé en collaboration avec un journal local. Au cours de cette crise, les deux ports ont été à l’origine de nombreuses actions sociales. Ils ont poursuivi les opérations de désinfection, distribué des paniers alimentaires aux travailleurs portuaires et organisé des campagnes de vaccination. Le port de San Antonio a en outre décidé de réduire de manière significative le loyer des boutiques d’artisans présentes le long du waterfront.

Radio Festival, Soy Chile, Soy Chile, Port Valparaíso, Soy Chile, Portal Portuario

Les villes portuaires chiliennes continuent de lutter contre le Covid-19

 Santé et qualité de vie 

Nous avons vu, dans nos précédentes newsletters et interviews, que les deux plus grandes villes portuaires chiliennes, San Antonio et Valparaiso, sont très actives dans la lutte contre les effets du covid-19 auprès des communautés locales. Des ports plus petits jouent aussi un rôle important dans la protection des travailleurs et des citoyens. À Arica, l’autorité portuaire a mis en place une structure pour la mise en quarantaine des employés présentant des symptômes, et à Puerto Ventanas, le port a organisé un webinar sur les mesures domestiques à appliquer afin d’éviter la propagation du virus.

Portal Portuario – Arica, Portal Portuario – Puerto Ventanas

Les villes portuaires poursuivent leur soutien économique et social

 Santé et qualité de vie 

Comme les semaines précédentes, les dispositifs de soutien économique destinés à la protection des salariés des entreprises portuaires continuent de se multiplier. Le Port de Venise a annoncé, parallèlement aux mesures de protection déjà prises pour les opérateurs de terminaux, que toutes les entreprises opérant sur son territoire pourront être exemptées du règlement des droits portuaires. Aux États-Unis, le port de Corpus Christi a versé une subvention à une organisation à but non lucratif pour l’attribution de micro-crédits aux petites entreprises du comté. En France, HAROPA (l’autorité portuaire du Havre, Rouen et Paris), a dévoilé un programme de soutien post-Covid-19 afin d’aider les entreprises à relancer leur activité. Par ailleurs, le port de Rotterdam aux Pays-Bas s’intéresse à la santé mentale des équipages. Comme nous vous le signalions dans notre dernière newsletter, la situation des marins devient critique en raison du retard pris dans le renouvellement des équipages. L’autorité portuaire et Deltalinqs encouragent le soutien aux organismes agissant dans ce domaine.

➜  Port of Venice, Portal Portuario – Corpus Christi, Port Strategy – HAROPA, Safety 4 Sea – Rotterdam

Les acteurs Ville Port contre les effets du Coronavirus

 Santé et qualité de vie 

Le Port de Saint John (Canada) soutient financièrement le programme local d’aide alimentaire d’urgence et met son terminal croisière Diamond Jubilee à disposition du projet. Dans le même temps, à Antofagasta (Chili), le port prête ses installations pour faciliter la distribution de kits d’urgence aux plus démunis. Une autre action de solidarité se déroule dans le port de Barcelone (Espagne), où les dockers ont versé €143 000 au système régional de santé pour lutter contre le coronavirus.

Les marins confinés en mer apparaissent comme les victimes silencieuses de la crise du Covid-19. Alors que les bateaux continuent de naviguer, le règlement strict imposé par la pandémie rend difficile la relève des équipages. Plus de 100 000 marins se retrouvent ainsi bloqués sur leur propre navire dans l’attente d’être relevés. Heureusement, certains ports, comme l’Autorité du système portuaire de la mer Tyrrhénienne septentrionale (Italie), trouvent des solutions. C’est ainsi que 241 Philippins ont pu quitter le navire de croisière Diadema pour débarquer dans le port de Piombino. La Commission européenne ainsi que des pays comme l’Espagne ou l’Inde viennent d’autoriser la relève des équipages, prenant les dispositions nécessaires pour aider ces travailleurs essentiels à rejoindre leur port d’attache.

Comme on l’a vu dans l’entretien de la semaine dernière, le port de Valence a largement salué les efforts consentis par les travailleurs de première ligne. Il entend poursuivre son soutien avec une nouvelle initiative « contra viento y marea » (contre vents et marées) destinée à réunir des images prises par des photographes amateurs et professionnels. L’objectif est aussi de débuter un travail de mémoire collective en montrant comment la société a su s’adapter à la situation.

Port Saint John FacebookPort Saint John Linkedin, Mundo Marítimo, El Vigía, Port News, Safety4Sea, The Load Star, Valencia Port 

Poursuite des initiatives de solidarité dans les villes portuaires

 Santé et qualité de vie 

Ce 1er Mai, les cornes de brume ont retenti dans de nombreuses villes portuaires suite à l’appel lancé aux autorités et entreprises portuaires par l’International Chamber of Shipping en hommage aux marins confinés en mer. En Colombie, les ports de Barranquilla et Carthagène se sont associés à des projets locaux afin de soutenir les familles en ces temps difficiles et verser des aides pour l’achat de nourriture et de matériel médical. Au Chili, le port d’Angamos a équipé l’hôpital de Mejillones de bureaux modulaires afin d’améliorer les conditions de travail du personnel médical. Parallèlement, en Espagne, la police portuaire de Barcelone (PDF) a lancé une campagne de soutien aux familles les plus démunies vivant à proximité du port.

International Chamber of Shipping, Portal Portuario – Barranquilla, Portal Portuario – Cartagena, Portal Portuario – Angamos, Barcelona Port

Solidarité, technologie et pâtisserie pour lutter contre le coronavirus dans les villes portuaires

 Santé et qualité de vie 

Dans la lutte contre le COVID-19, chaque effort compte. Depuis le début de la crise, les villes et les ports font preuve de solidarité. Le Port de Dakar (Sénégal) joue un rôle particulièrement actif pour soutenir les travailleurs et les citoyens. Après une première donation d’1 milliard de francs CFA au gouvernement national, il soutient le conseil malien des transporteurs routiers de Kayes par la distribution de dispositifs de lavage de mains et appuie le programme national Zéro Enfant en Situation de Rue. Un autre exemple de solidarité est celui de Puerto Coronel (Chili). Là-bas, les huit directeurs du port ont décidé de reverser une partie de leurs revenus au programme social de l’entreprise, laquelle a déjà fourni des lits d’hôpitaux et des respirateurs artificiels à la ville. Dans le même temps, à Valence (Espagne), le Port a distribué des bons alimentaires d’une valeur de plus de €13 000 à plus de 200 familles de la région à travers sa fondation. Nous avons vu que d’autres ports espagnols comme Bilbao ont également mis en place des mesures d’aide économique destinées à soulager les entreprises et préserver les emplois.

D’autres exemples d’actions coordonnées existent en France. À Bordeaux, le Port, la Ville et la compagnie de croisière CroisiEurope se sont associés pour mettre le navire fluvial Cyrano de Bergerac à la disposition des soignants qui peuvent ainsi, le cas échéant, disposer d’un lieu d’hébergement pendant la crise. Parmi les autres initiatives de lutte contre le coronavirus figurent des technologies innovantes comme le bracelet intelligent actuellement à l’essai dans le port d’Anvers en vue d’assurer le respect de la distanciation physique sur le lieu de travail. Une initiative plus savoureuse est à signaler à Trieste (Italie), où le chef étoilé au Guide Michelin Matteo Metullio, dans un geste d’affection symbolique ainsi que l’a indiqué le président du port, vient de dédier un gâteau de sa création aux employés portuaires (PDF) de première ligne. Les ports de Saint John au Canada et de Rotterdam au Pays-Bas ont, pour leur part, choisi de rendre un hommage plus bruyant aux travailleurs essentiels en invitant le personnel manipulant les navires, les trains et les autres équipements à « faire du bruit » en reconnaissance des efforts consentis.

Xalimasn, Twitter Port of Dakar 1, Twitter Port of Dakar 2, Puerto de Coronel, Valencia Port, Bilbao Port, Nouvelle Aquitaine Tourisme, Port of Antwerp, Port of Trieste, Port of Saint John