Préserver la biodiversité fluviale

 Biodiversité 

Le fluvial est le mode de transport le plus durable. Les voies navigables doivent cependant être entretenues mais il est possible d’associer à ces travaux des mesures destinées à protéger la biodiversité locale. À Séville (Espagne), le Port a entrepris le dragage du chenal de navigation du Guadalquivir. Le sable et les sédiments récupérés seront utilisés pour régénérer les plages, améliorer les terres agricoles et serviront à la construction. Parallèlement à ces travaux, le port va s’associer au Conseil espagnol de la recherche en vue d’aménager les sites de dépôt des sédiments à l’intention des oiseaux aquatiques en créant des espaces de nidification et de nourrissage. Paris (France) apporte un autre exemple de restauration de la biodiversité fluviale : HAROPA investit depuis cinq ans dans la végétalisation de la berge du port du Point du Jour que la faune aquatique utilise comme site de nidification.

Europa Press, HAROPA

Appel à communications pour I.S.Rivers

 Biodiversité 

Une nouvelle édition de la conférence internationale I.S.Rivers aura lieu à Lyon en juin 2021. Son objectif est de permettre un partage d’expériences et un dialogue entre scientifiques, gestionnaires, et usagers des fleuves et grandes rivières pour contribuer à leur gestion durable. L’AIVP est l’un des partenaires de cet événement.

I.S. Rivers Appel à communications