Appel à communications pour I.S.Rivers

 Biodiversité 

Une nouvelle édition de la conférence internationale I.S.Rivers aura lieu à Lyon en juin 2021. Son objectif est de permettre un partage d’expériences et un dialogue entre scientifiques, gestionnaires, et usagers des fleuves et grandes rivières pour contribuer à leur gestion durable. L’AIVP est l’un des partenaires de cet événement.

I.S. Rivers Appel à communications

Pour une agriculture et une biodiversité durables

 Biodiversité 

Le Port de Montréal, Canada, s’engage auprès de plusieurs exploitations agricoles de la région à préserver la biodiversité et la qualité de l’eau, de l’air et de l’environnement à travers le programme environnemental ALUS Montérégie. Cette initiative, en lien avec les travaux d’extension du terminal de Contrecœur, contribuera à la préservation des écosystèmes tout en soutenant les agriculteurs dans leurs efforts pour protéger l’environnement.

Port of Montreal, Alus Montérégie

Sensibiliser et œuvrer pour la biodiversité dans les villes portuaires

 Biodiversité 

Pour préserver la biodiversité locale, nombre de mesures sont possibles. À Ceuta (Espagne), le Port a créé un service de fauconnerie visant à garantir la sécurité des opérations aériennes autour de l’héliport et du quai España, dans le respect de l’environnement. Le Port de Vancouver (Canada) a opté pour une approche différente dans le cadre de son programme ECHO destiné à réduire les bruits sous-marins qui mettent en danger les baleines. La 6ème édition du programme lancée en juillet va se poursuivre jusqu’au mois d’octobre. Tout aussi importante est la sensibilisation à la biodiversité des villes portuaires. Dans ce but, l’autorité portuaire du Havre, Rouen et Paris (HAROPA) a soutenu la publication Biodiversité en Seine, un carnet illustré contenant les dessins de Claire Motz sur la faune et la flore du fleuve français. La biodiversité est également une préoccupation lorsqu’il s’agit de procéder à des travaux infrastructurels. Ainsi, à San Antonio, l’autorité portuaire va déplacer des blocs de pierre vers le quai Policarpo Toro en appliquant des mesures environnementales spécifiques afin de réduire l’impact potentiel de l’opération.

➜ Port of Ceuta (PDF), Port of Vancouver, HAROPA, Port of San Antonio

Protection de la biodiversité : éducation et effets positifs sur l’environnement

 Biodiversité 

Les villes portuaires abritent une riche biodiversité dont la préservation peut avoir des effets bénéfiques inattendus. À Tarragone (Espagne), la politique de gestion des espaces verts menée par le port donne d’excellents résultats en matière d’empreinte hydrique, de biodiversité et d’émissions de CO2. Le port a centré son action sur le reboisement des zones dégradées et le remplacement des plantes gourmandes en eau par des espèces plus adaptées au climat méditerranéen. Chaque année, ces espaces permettent de compenser 1 500 tonnes de CO2, offrant un abri aux espèces menacées comme les abeilles. À Ceuta (Espagne), le Port s’est associé au Musée maritime (Museo del Mar) qui se consacre à l’étude et à la protection de la biodiversité locale ainsi qu’à la sensibilisation du public. Le musée publie des ouvrages et revues dans lesquels il fait connaître le résultat de ses travaux de recherche, comme ceux concernant par exemple l’impact des navires sur les baleines et les dauphins. Il organise également des activités pédagogiques et dirige des projets visant à inclure le littoral de la région au sein des réseaux européens de réserves naturelles. Il s’occupe en outre d’une installation unique en son genre, le « pudridero » (pourrissoir), un espace destiné à la préservation des corps des animaux marins et à la collecte de leurs ossements à des fins d’études et d’apprentissage.

El Vigía, Museo del Mar Ceuta

Les villes portuaires contribuent à la protection de la biodiversité

 Biodiversité 

Deux excellents projets centrés sur la préservation ou la restauration de la biodiversité naturelle : à Rouen (France), de 2017 à 2019, HAROPA-Port de Rouen a mis en œuvre à Sahurs des travaux de restauration de milieux humides connectés à la Seine. La nouvelle structure et son chenal permettent à la marée de rentrer davantage sur le site et de recouvrir les milieux naturels de l’estuaire. En 2020, le Port a réalisé des plantations pour améliorer l’intégration du au paysage et mis en place des panneaux pédagogiques. À Bahia Blanca (Argentine), le centre de sauvetage des animaux marins est, depuis sa création il y a deux ans, intervenu sur plus de 115 animaux de 15 espèces différentes. La structure est le fruit d’un partenariat entre l’autorité portuaire de Bahia Blanca et plusieurs organisations environnementales.

HAROPA – Port of Rouen, Port of Bahía Blanca

Le Havre protège la biodiversité Ville Port

 Biodiversité 

La protection de la biodiversité des villes portuaires suscite un intérêt grandissant. Au cours des dernières semaines, nous avons présenté les exemples de Trieste, Séville, Montréal et Québec. Nous évoquerons cette semaine un projet français. Le Port du Havre HAROPA, en partenariat l’Agence Eau Seine Normandie, installe un ponton flottant et des habitats artificiels marins pour la faune et la flore. L’installation pourra également servir de nurserie pour les poissons et de support pour la faune. Le projet prévoit un suivi écologique sur une période de deux ans.

HAROPA – Port of Le Havre

Protection de la biodiversité dans les villes portuaires : Séville travaille avec la nature

 Biodiversité 

Le port de Séville (Espagne) a présenté un projet innovant combinant la gestion des sédiments de dragage et la création de nouveaux habitats pour les oiseaux aquatiques menacés. Ce projet, réalisé en collaboration avec le CSIC (Consejo Superior de Investigaciones Científicas), agence publique de recherche espagnole, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle philosophie du port qui consiste à « travailler avec la nature ». D’autres ports du monde ont intensifié leurs efforts en faveur de la biodiversité : le port de Singapour est à l’origine d’un programme de transplantation et de conservation de récifs coralliens, et celui d’Imbituba (Brésil) a lancé la 12ème édition de son programme de surveillance des baleines dans le cadre d’un plan environnemental.

Port of Sevilla (PDF), Rice Media, Portos e Navios