Parcours Ville Port Instawalk: une nouvelle façon pour les étudiants de découvrir la ville portuaire

 Agenda 2030, Culture et identité 

Les étudiants de Rotterdam (Pays-Bas) photographient la ville et publient leurs images sur Instagram, dévoilant la culture et l’identité Ville Port sous un nouveau jour. La démarche fait partie du programme de l’option Gestion et logistique portuaires de l’Université Erasmus de Rotterdam. D’après Maurice Jansen, responsable des programmes, cette nouvelle façon d’aborder la ville portuaire présente 3 avantages principaux :

  1. Elle permet de sensibiliser les élèves à l’industrie maritime et portuaire,
  2. Elle constitue une manière innovante de libérer les tensions et de donner libre-court à la créativité à l’interface Ville Port,
  3. Elle éveille la curiosité des étudiants.

Consultez les images sur les comptes Instagram :

@zerotenmeetsportagain, @010porttour04, @projectofthings, @heartbour_instawalk, @crossways_EUR.

Linkedin Maurice Jansen

Vers une mobilité plus durable à Lisbonne

 Mobilité 

La Ville de Lisbonne (Portugal) considère que le potentiel de son fleuve, le Tage, pour le transport de passagers est insuffisamment exploité. Il représente une réelle alternative, plus flexible, pour transporter les personnes et relier ainsi différents centres urbains sur chaque rive du fleuve, que cela soit à des fins touristiques ou pour les besoins de déplacements quotidiens. Le maire a ainsi annoncé la création de taxis fluviaux entre Lisbonne et Almada. L’équipement qui va être créé sur le site de Terreiro do Paço comportera également de nouveaux espaces verts.

Transporte em revista

Se promener sur l’ancien secteur portuaire de Kaoshiung (Taïwan)

 Interface Ville Port 

Jusqu’au début des années 90 le secteur riverain de Kaoshiung, ses quais et entrepôts, était strictement interdit à la population. Avec ces hauts murs qui empêchaient de voir le port, la relation des habitants à leur port était faible. Avec l’apparition des portes conteneurs modernes, le centre de gravité du port s’est déplacé et de nombreux espaces sont devenus disponibles. De nombreux aménagements ont été réalisés depuis sur ce site, notamment en réutilisant certains entrepôts. D’autres seront bientôt achevés comme le Kaohsiung Maritime Cultural & Pop Music Center. Ce nouveau lieu de vie et de promenade attire également les navires de croisières.

Taipei Times

Comment transformer des silos à grains désaffectés en hub attractif ?

 Interface Ville Port 

Construits entre 1906 et 1925, le vaste complexe de silos à grains et d’entrepôts au bord de la rivière à Buffalo City (USA) comporte une douzaine de bâtiments. Synonyme d’échecs et de crises économiques pour la génération d’avant, la génération d’artistes actuels compte trouver une nouvelle inspiration dans ces bâtiments, véritables icônes qui cimentent la ville et le paysage. Les silos seront transformés en appartements ainsi qu’en équipements pour la communauté artistique : logements, studios, galerie, etc. Les silos sont un vrai marqueur de l’identité portuaire de Buffalo et les architectes préserveront leur caractère extérieur tout en réaménageant leurs intérieurs. Le projet fait partie d’un programme plus global, « Silo City », dont l’un des objectifs principaux est de faire de Buffalo une ville créative.

Buffalo news (+ vidéo) ; Generation ; Silo City Project

 

Le port de Huelva revalorise son patrimoine portuaire pour les citoyens

 Interface Ville Port 

C’est le projet présenté par le port de Huelva (Espagne) concernant le « Muelle de Levante » et qui sera débattu au prochain conseil municipal. Le projet vise à reconnecter le port avec la ville. Cet espace où les activités portuaires sont en déclin, s’étend sur 1km le long du fleuve et est à proximité de la vieille ville. Il pourrait accueillir des espaces publics et récréatifs, une marina ainsi qu’un terminal croisière. Les clôtures séparant les activités portuaires de la ville seront enlevées et les nouveaux bâtiments devront s’intégrer de manière harmonieuse et esthétique avec les caractéristiques historiques et industrielles du quai (grues, entrepôts, etc.). Les citoyens retrouveront l’accès à l’eau et pourront regarder le port.

Huelva Informacion

La multimodalité, clé de la performance des villes portuaires

 Mobilité 

La bataille de la concurrence entre les territoires portuaires s’est toujours gagnée à terre sur les questions de mobilité. En cela, les dessertes ferroviaires et fluviales sont stratégiques, car seules en mesure de traiter les pré- et post acheminements portuaires dans des conditions environnementales conformes aux attentes des citoyens. La future Commissaire Européenne aux Transports a d’ailleurs placé cette question au centre de sa proposition politique. Et sur le terrain, les investissements sont également visibles. Kiel (Allemagne) se met en capacité de traiter des trains de 740m. Aux USA, Long Beach engage l’agrandissement de ses principales installations ferroviaires. Au Canada, les ports de Québec et d’Halifax font de la qualité de la connexion ferrée vers le centre du pays et le Midwest américain un élément essentiel pour le développement de l’activité conteneur. Dans bien des cas, l’avenir portuaire sera multimodal ou ne sera pas.

NPI (European Policy)  / Port of Kiel / Port Strategy (Halifax) / Port Strategy (Quebec)

L’organisation Ocean Cleanup a lancé « l’Interceptor », un bateau autonome destiné à lutter contre la pollution par le plastique dans les rivières. Deux prototypes fonctionnent déjà à Jakarta (Indonésie) et Klang (Malaisie).

La barge utilise une barrière flottante qui guide les déchets vers un tapis roulant qui les extrait de l’eau. Les décombres sont répartis dans six conteneurs internes d’une capacité de 50 m3. Lorsque la barge est pleine, les opérateurs locaux transfèrent les déchets vers une installation à terre via un système de ramassage. Les barges comprennent plusieurs panneaux solaires, ce qui rend le système également neutre en énergie. Ce type de solution peut améliorer de manière significative la qualité de l’eau dans de nombreuses villes portuaires, contribuant ainsi à l’objectif 9 du programme AIVP 2030.

Continuer la lecture

Hobart (Tasmanie) : un masterplan à quinze ans pour le waterfront

Le waterfront de Hobart est déjà l’endroit le plus visité du pays. TasPorts, propriétaire et opérateur du port, veut le rendre encore plus attractif en réorganisant une partie des quais. Remplacement de certains bâtiments en fin de vie, marina sur un secteur accueillant actuellement une activité pêche, postes supplémentaires pour les navires de croisières, et réorganisation des stationnements sont notamment annoncés. Anthony Donald, CEO de TasPorts, annonce que cela se fera dans la concertation.

Continuer la lecture

Copenhague : se divertir sur une centrale à déchets

« Copenhill », une nouvelle centrale de valorisation énergétique des déchets, est désormais ouverte au public. Elle est en effet beaucoup plus qu’une centrale puisqu’elle est aussi un lieu de loisirs proposant notamment une piste de ski, un mur d’escalade, un sentier de randonnée. Elle comprend également un centre d’éducation sur l’environnement. Elle offre par ailleurs des vues panoramiques sur la ville et le port. Le projet a été conçu par le cabinet Bjarke Ingels et les architectes paysagistes LSA.

Continuer la lecture

Les dirigeants des ports se réunissent à Barcelone pour discuter des technologies smart port lors de l’événement « Ports intelligents – Piers of the Future » du 19 au 21 novembre 2019

Le Port de Barcelone, aux côtés de 5 autres grands ports – dont Rotterdam, Anvers et Montréal membres de l’AIVP -, va organiser à l’occasion du prochain Smart City Expo World Congress qui se tiendra à Barcelone, une manifestation parallèle intitulée « Smart Ports – Piers of the Future ». La digitalisation, l’automatisation et la connectivité compteront parmi les principaux thèmes abordés.

Continuer la lecture