Des idées concrètes pour une ville durable, l’exemple de Porto Antico

 Transition énergétique et économie circulaire 

Porto Antico a lancé plusieurs initiatives destinées à faire de cette partie de Gènes (Italie) un quartier écologiquement durable. La 1ère action a été de remplacer l’éclairage traditionnel par du LED, ce qui a permis de réduire la consommation de 60%. L’installation d’un nouveau système photovoltaïque couvre 10% des besoins énergétiques du quartier tout en fournissant du courant de quai aux méga yachts, ce qui permet de réduire les émissions de CO2. D’autres solutions « smart city » ont été implantées comme le suivi détaillé de la consommation d’eau et d’énergie, ou bien les verres intelligents en silicone. Porto Antico a également mis en place le dispositif Seabin qui permet de récupérer plus de 500 kg de déchets plastiques rejetés dans l’eau par an. Pour en savoir plus, consultez l’article (en italien).

Industrial Technology

Parcours Ville Port Instawalk: une nouvelle façon pour les étudiants de découvrir la ville portuaire

 Culture et identité 

Les étudiants de Rotterdam (Pays-Bas) photographient la ville et publient leurs images sur Instagram, dévoilant la culture et l’identité Ville Port sous un nouveau jour. La démarche fait partie du programme de l’option Gestion et logistique portuaires de l’Université Erasmus de Rotterdam. D’après Maurice Jansen, responsable des programmes, cette nouvelle façon d’aborder la ville portuaire présente 3 avantages principaux :

  1. Elle permet de sensibiliser les élèves à l’industrie maritime et portuaire,
  2. Elle constitue une manière innovante de libérer les tensions et de donner libre-court à la créativité à l’interface Ville Port,
  3. Elle éveille la curiosité des étudiants.

Consultez les images sur les comptes Instagram :

@zerotenmeetsportagain, @010porttour04, @projectofthings, @heartbour_instawalk, @crossways_EUR.

Linkedin Maurice Jansen

Dublin (Irlande) : des clichés historiques du port en faveur de la participation citoyenne

 Culture et identité 

Le Port de Dublin lance une campagne de communication basée sur une douzaine de photographies prises entre les années 20 et 60. Les images, présentées ici pour la première fois, illustrent le travail au port de Dublin pendant la première moitié du XXème siècle. Les archives du port abritent 75 000 photos et 30 000 dessins techniques, ainsi que des cartes et autres documents. L’origine de ces photos reste un mystère mais le port a fait appel aux membres de la communauté des Docklands afin d’identifier l’auteur. Cette démarche renouvelle la participation de la communauté locale, affirmant l’identité portuaire de la ville.

 Dublin Port, Dublin Port Archive