Croisière et développement urbain

DUB_olaf_merkAu cours des dernières décennies la croisière s’est développée de façon spectaculaire et les prévisions laissent entrevoir une poursuite de cette croissance, les croisiéristes étant appelés à exploiter de nouveaux marchés et de nouvelles destinations. Il s’agit d’un secteur d’activité extrêmement concentré, très fermé et à fortes économies d’échelles. Dans ce cadre, les retombées de la croisière peuvent être assez limitées pour les ports d’escale. Les passagers des navires de croisière dépensent en moyenne 100 dollars US par jour dans les ports, mais pour l’essentiel ces dépenses n’ont pas de répercussions sur l’économie locale. C’est par exemple le cas lorsque les excursions à terre sont organisées par le croisiériste plutôt que par des entreprises locales. Pour les ports d’escale, l’affluence de visiteurs peut avoir de lourdes conséquences sur le trafic urbain. De plus, les terminaux croisière, souvent situés à proximité des centres-villes, peuvent entraîner une dégradation significative de l’environnement dans les zones avoisinantes. Malgré les difficultés rencontrées, de nombreuses villes portuaires, désireuses d’encourager l’économie touristique locale, sont déterminées à développer leur activité croisière. Dans un contexte marqué par la croissance rapide du marché des croisières, la présente communication détermine les conditions dans lesquelles les villes et les ports peuvent tirer profit de la croisière. Elle évalue les principales options qui peuvent être envisagées pour faire en sorte que l’activité croisière favorise le développement économique urbain. La présente communication s’appuie sur des études de cas réalisées par l’OCDE sur la croisière et le développement urbain, notamment à Dublin.

Olaf Merk is Administrator Ports and Shipping at the International Transport Forum (ITF) of the Organisation for Economic Co-operation and Development (OECD), international organisation in Paris. As such, he directed studies on ports, port-cities, port regulation and governance. Olaf Merk is the author of various OECD books including « he Competitiveness of Global Port-Cities ». As Administrator of the OECD Port-Cities Programme, his previous post at the OECD, he directed more than a dozen studies on port-cities, including on Hong Kong, Shanghai, Rotterdam and Hamburg. He has authored various port-related articles in academic and professional journals. He is also lecturer on the Governance of Port-Cities at the Institute for Political Science (Sciences Po) in Paris. Prior to the OECD, he worked for the Netherlands Ministry of Finance. He holds a Master’s degree in Political Science from the University of Amsterdam.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *