Les vestiges du port : réminiscences portuaires dans les nouvelles architectures sur le waterfront

Télécharger l’intervention / fichier pdf

Dans les villes maritimes ou fluviales, la présence du port laisse une marque indélébile, même lorsque le port est éliminé ou abandonné. Elle perdure non seulement dans les infrastructures reconverties, mais aussi dans la perception du genius loci qui survit à toute transformation. Il s’agit d’une mémoire culturelle plus que fonctionnelle, le résultat d’une sédimentation des us et coutumes, des langues et traditions, des luttes et espoirs, qui imprègnent l’atmosphère et restent dans la sensibilité et le mode de perception des habitants et des visiteurs. C’est donc à partir de ce patrimoine matériel et immatériel que celui qui doit concevoir la transformation du port pour d’autres usages commence à repenser la création du waterfront. Et cela se fait aussi bien consciemment qu’un inconsciemment, comme une source d’inspiration et de récupération des souvenirs et des traditions qui ont marqué les lieux pendant des siècles. En écrivant une nouvelle page pour ces lieux suite aux changements technologiques survenus dans le transport des marchandises et des activités portuaires en général, il apparait fortement que le thème de l’identité, même réinventée, reste un élément fondamental pour la reconnaissance d’une ville qui sait lire son propre passé à la lumière des évolutions de la société et de ses besoins. Une promenade à travers quelques exemples de ces nouvelles architectures et des espaces publics dans des villes portuaires européennes – de Marseille à Copenhague, de Lisbonne à Hambourg – permettra d’éclairer cette question de la construction d’une nouvelle identité au travers des signes du passé.

Marta Moretti is born in Venice in 1961. Graduated in Contemporary History at the University of Venice (Ca’ Foscari) in 1986.
Founder and Board Member of the River//Cities Platform Foundation (www.river-cities.net), set up in Warsaw in 2010. She is jury member of the ESPO Awards for the editions 2011, 2012 and 2013.
Till April 30th 2013, she was Deputy Director of the International Centre Cities on Water, in Venice.  During her 24 years long collaboration with the Centre, she was involved mostly in editorial issues being Editor in Chief of the Centre’s magazine: Aquapolis (1992; 1996-2001) and Portus (2001-underway).
She was also Editor of the monthly digital newsletter of the Centre, Città d’Acqua News. She participates in conferences and seminars of the Centre’s issues at national and international level, and she partecipates to publications.
Since 1988, she writes for several local and national newspapers and magazines on cultural, urban and tourisms issues. Since 2005 she is regularly registered at the List of Journalist (Albo di Venezia).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *