Tanger se positionne comme destination phare du tourisme de croisière et des méga-paquebots

Télécharger l’intervention / fichier pdf – 5.1 Mo

Video

MAL_picture_mohamed_ouanaya_105-135Première opération de reconversion d’un site portuaire à l’échelle du Maroc, le projet de reconversion de la zone portuaire de Tanger ville a pour principal objectif de permettre à la ville du détroit de se positionner en tant que destination phare du tourisme de croisière et de plaisance à l’échelle de la Méditerranée.
Portant sur un investissement global de 600 millions Euros, ce projet dotera la ville de Tanger d’une offre touristique et culturelle à forte valeur ajoutée, construite autour de deux dimensions principales :

  • une dimension portuaire : à l’infrastructure existante, viennent se greffer de nouvelles installations dédiées à la plaisance et la croisière, au passager fast-ferry et à la pêche maritime ;
  • une dimension urbaine : l’ouverture du port sur la ville permettra la création d’équipements culturels, d’espaces publics, d’hôtels, de zones d’animation et de commerce, ainsi que de pôles résidentiel et bureau.

Le marché de la croisière représente quelques 22 millions de touristes dans le monde et un taux de croissance moyen annuel de l’ordre de 9%. Notre région (Méditerranée occidentale) a connu le transit de 2,3 millions de touristes croisiéristes. Actuellement, Tanger-Ville dispose d’équipements de taille avec trois quais de 360 mètres, 270 mètres et 260 mètres de long dédiés à l’activité, capable d’accueillir les plus grands bateaux de croisière en service. En 2015, il avait accueilli 121.000 croisiéristes, soit 21% de plus que l’année précédente, confirmant la tendance haussière sur laquelle se situe ce créneau.
Depuis quelques mois, les plus grands paquebots de croisière ont commencé à faire un détour par Tanger-Ville. C’est le cas du “Norwegian Epic”, un géant des mers de 310 mètres de long pour 4.100 croisiéristes qui a, dès décembre dernier, commencé ses escales sur Tanger-Ville.  Mais ce qui attire le plus l’attention reste le nombre d’opérateurs ayant décidé de virer leurs paquebots vers le port de la capitale du détroit.
Les  études réalisées et les contacts établis avec les compagnies de croisière montrent  que le potentiel du port de Tanger est au-delà du trafic actuel. En effet, Tanger dispose d’atouts majeurs pour le développement de cette activité : position géographique exceptionnelle à la croisée des itinéraires Atlantiques et Méditerranéens, histoire riche de la ville  et de sa région et développement des infrastructures de communication avec le reste du Royaume. La proximité de la médina est également une grande opportunité pour encourager le tourisme culturel.
A cet effet, la SAPT a réalisé des travaux de restauration de la muraille de la médina et de la kasbah ainsi que l’ouverture des anciennes portes et rampes d’accès.
L’objectif escompté est d’accueillir 300.000 croisiéristes en 2020 et 750.000 en 2025. Afin de pouvoir atteindre  cet objectif, La Société prévoit de mettre en place en concertation avec les intervenants du secteur du tourisme, un plan d’action portant notamment sur :

  • La diversification des activités proposées aux touristes : visites de sites naturels, historiques et culturels, excursions dans des villages authentiques, etc.
  • L’amélioration des conditions d’accueil des touristes dans les différents sites qu’ils visitent (sécurité, propreté, formation des guides, etc.) ;
  • Le développement de l’offre actuelle en termes de transport terrestre ;
  • La promotion et la communication sur les atouts touristiques de la région (brochures, Web, participation aux salons spécialisés, etc.).

Mohamed Ouanaya, Ingénieur d’Etat de l’Ecole Nationale des Ponts & Chaussées de Paris (ENPC) et Mastère en Aménagement et Maîtrise d’Ouvrage Urbaine de l’ENPC promotion 1987 . Pour parachever sa formation dans le domaine du Management, il a suivi le Cycle Supérieur de Gestion de l’ISCAE en 1998 à Casablanca. Ce qui lui confère une formation supérieure pointue, polyvalente et intégrale.
Grâce à sa longue et riche expérience, forgée par son professionnalisme, compétence et abnégation durant une longue carrière de 30 ans, d’abord en France pendant 5 ans en tant qu’ingénieur d’études et ingénieur d’affaires à Paris et Lyon, puis au Maroc durant 25 ans où il a occupé d’importantes fonctions de responsabilité au sein du groupe CDG Caisse de Dépôt et de Gestion du Maroc à un moment crucial pour participer et contribuer à la phase de restructuration, redynamisation et recadrage des activités du groupe, conformément aux orientations des Pouvoirs Publics.
Il a notamment assumé successivement les responsabilités suivantes au sein du groupe :
– Directeur général de Medz société d’aménagement des zones industrielles & touristiques
– Directeur Général de la filiale SCET-MAROC devenu Novec plus grand Bureau d’Ingénierie au Maroc.
– Président du Directoire de la CGI Promoteur Immobilier National .
– Directeur Général Délégué de CDG Développement .
Mr OUANAYA a contribué à la conception et au pilotage et réalisation d’importants programmes d’envergure nationale touchant les domaines immobiliers, touristiques et d’aménagement urbains, industriels et environnementaux tels : projets Immobiliers, hôtels…
En février 2014, Il a été nommé en tant que Président Directeur Général de la SAPT Société d’Aménagement pour la Reconversion de la Zone Portuaire de Tanger Ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *