Rotterdam imagine une baisse de 50% de ses trafics au cours de la seconde partie du XXIe siècle !

rotterdam_bd_28nov2013Augmentation de la population mondiale, raréfaction des matières premières, des terres agricoles et des énergies fossiles : si sur tous ces sujets les politiques actuelles n’évoluent pas, les conséquences après 2040 seraient violentes pour le port. La transition vers l’économie durable est inévitable (Photo © AIVP)
Source : Port of Rotterdam

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *