L’activité industrielle autrefois présente sur la partie Ouest de l’Ile de Nantes était essentiellement consacrée à la construction navale. La dernière entreprise encore active dans ce secteur, les chantiers navals Dubigeon, a fermé en 1987. L’équipe municipale lance alors la réflexion sur le devenir de ces friches industrielles et pour l’ensemble de ce territoire riche de fortes potentialités, notamment de par sa localisation au cœur de la ville en bord de fleuve. La première étape sera le lancement d’une politique culturelle sur ce site avec un festival culturel organisé chaque année de 1990 à 1995. Cette stratégie été poursuivie les années suivantes avec d’autres événements culturels et en investissant différents lieux. On peut y voir les fondements du quartier de la création qui est présent aujourd’hui sur l’Ile. L’idée était alors en effet d’y créer un cluster réunissant des entreprises des secteurs culturels et de la création.

La SAMOA, société d’économie mixte, avait été créée en 2003 pour jouer un rôle d’aménageur à l’échelle de l’ensemble du projet « Ile de Nantes », projet qui réunit la Ville de Nantes, Nantes Métropole, ainsi que l’équipe d’architectes-urbanistes et paysagistes Smets/Uaps pour la maîtrise d’œuvre. La SAMOA emménage en 2005 dans « Les halles Alstom », un lieu symbolique de l’époque de la construction navale qui est réhabilité par l’architecte Franklin Azzi. Elle y est d’abord rejointe par une cinquantaine d’entreprises des secteurs de l’architecture, de l’art, du design, des médias, de l’événementiel, etc.

© Samoa

D’autres entreprises (notamment du secteur des médias) et d’autres équipements vont ensuite venir étoffer et confirmer ce quartier de la création. Dans les Halles Alstom viendront ainsi s’installer : l’Ecole des Beaux-Arts (2017), un pôle universitaire dédié aux cultures numériques, un hôtel d’entreprises de l’économie créative, la Creative Factory (fin 2020). D’autres lieux de l’ile sont également investis : l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Nantes (2009), le Pôle des arts graphiques (2010), la Fabrique (lieu dédié depuis 2011 aux musiques actuelles et aux arts émergents), un média campus (2016), etc. ou le seront dans un futur proche tels que l’école de Design Nantes Atlantique (2022).

 

Ile de Nantes